Décès du Père André Perdrix

Mgr Pascal Roland, Évêque de Belley-Ars,

et les prêtres du diocèse,

recommandent à vos prières

l’Abbé André Perdrix
décédé le 20 avril 2018, à l’âge de 87 ans.

 

Ses funérailles seront célébrées le jeudi 26 avril 2018, à 09h30, en la co-cathédrale Notre-Dame de Bourg-en-Bresse. En attendant son corps sera exposé au Funerarium Comtet (Viriat). Il sera ensuite inhumé dans le caveau familial, au cimetière de Bourg-en-Bresse.

 

 

Né le 6 juillet 1930 à Bourg-en-Bresse, le P. André Perdrix a été ordonné prêtre le 4 mars 1956 en l’église du sacré-Coeur, à Bourgn par Mgr René Fourrey.

Il a commencé son ministère comme surveillant à l’Institution Lamartine à Belley, avant d’être nommé vicaire à Notre-Dame de Bourg et aumônier du pensionnat St-Louis de 1962 à 1969.

Il est alors nommé curé de Sathonay-Camp. En 1985, il devient curé de Montréal-la-Cluse, paroisse à laquelle s’ajoutent Nurieux-Volognat et Peyriat en 1986.

En 1993, il devient curé de Belley et des paroisses voisines, puis curé de Péronnas en 1997. A partir de 1998, il est également doyen de Bourg-périphérie.

En 2002, il fonda la communauté Foi-et-Lumière de Bourg-en-Bresse, dont il resta aumônier jusqu’en 2016.

En 2003, il est autorisé à prendre sa retraite et continue à rendre des services dans la paroisse de Saint-Etienne-du-Bois et dans d’autres paroisses ; il assure également différents services, comme aumônier diocésain du Secours Catholique (2003-2008),  de la maison de retraite Le Bon Repos à Bourg (2012-2016)…

Il résidait depuis décembre 2016 à Seillon-Repos.

 

Petite rétrospective pour dire « Merci père André ! »

 

Avec Thierry, nous vous avons connu en 1998, lorsque vous êtes devenu conseiller spirituel de notre Equipe Notre-Dame. Et lorsqu’en 2002 vous nous a partagé votre projet de fonder une communauté Foi et Lumière sur Péronnas, nous vous avons suivi dans cette aventure.

 

Comme curé de Belley, vous aviez, quelques années auparavant, fondé une communauté Foi et Lumière là-bas, mais elle avait par la suite cessé de se réunir, et vous étiez très attaché à ce que ce mouvement au service des personnes handicapées et de leurs familles soit présent dans notre diocèse. Ainsi à Péronnas, grâce à votre zèle opiniâtre, est née notre communauté « Reste avec nous » réunissant des personnes de Bourg et de Meximieux avec qui nous avons vécu depuis 15 années, des rencontres magnifiques, de beaux partages et une joie profonde, dans un esprit de simplicité proche de l’évangile et cher à Jean Vanier.

 

Avec Gaby Pernet qui a été la première « bergère » de la communauté, vous prépariez les rencontres, d’abord chez Marc et Isabelle, puis, à partir de 2004 et de votre déménagement rue Corneille, les préparations ont eu lieu chez nous, rue Lamartine où vous veniez souvent.

 

Rapidement, nous avons pris l’habitude de vous inviter chaque semaine à venir dîner avec nos 4 garçons que vous aimiez appeler familièrement vos « nains de jardin »et avec qui vous avez vécu a vécu de très beaux liens d’affection et de complicité qui les ont accompagné jusqu’à leur vie adulte…

 

Votre humour cachait une grande sensibilité et une vraie délicatesse de coeur. Vous m’aidiez à être attentive à chacun de nos amis, m’apportant un article de journal pour nourrir ma réflexion, m’invitant à aller voir tel film ou exposition, et aimant organiser des temps festifs pour réunir ou faire se rencontrer nos amis.

 

Dans la semaine, lors de vos nombreux périples à pied, vous frappiez à ma fenêtre pour me livrer une nouvelle, ou me partager une préoccupation… J’admirais votre hygiène de vie et plus tard votre courage à accueillir tous les ennuis de santé qui ont peu à peu réduit votre autonomie.

 

Je rends grâce aujourd’hui pour toutes ces années où vous nous avez permis de vivre un beau lien d’amitié, simple et incarné, plein d’humour et de gaîté, un lien ancré dans nos temps de prières en famille qui ponctuaient toutes nos rencontres. Cette prière partagée que nous avons pu encore vivre lors de vos séjours à l’hôpital, ou à Seillon ces dernières années.

 

Merci père André pour votre amour du Christ que vous avez servi toute votre vie, particulièrement dans les plus petits. Merci pour votre amour de la Parole qui vous nourrissait et vous donnait toujours une grande ardeur à la partager. Merci pour votre amour de l’Eglise au sein de laquelle vous avez traversé bien des tempêtes sans jamais reprendre votre parole.

 

Malgré les difficultés de ces dernières semaines, vous portiez dans votre coeur et votre prière ce pèlerinage à Lourdes où nous sommes allés en communauté. Et c’est aux bras de Marie que nous vous avons confié, rendant grâce pour le « oui » qu’à son école, vous avez su donner.

 

A travers une fleur, une lumière ou une rencontre, vous étiez toujours à l’affût d’un émerveillement que vous saviez partager. J’imagine la fête au ciel de vous voir accueilli par Paul-Emmanuel, Déborah, Nathalie, Mado, Jodie, Léon… tous ces amis de Foi et Lumière qui nous précèdent dans la joie des tout petits…

 

Et au nom de tous vos amis, je vous remercie d’avoir su faire rimer sacerdoce avec amitié, avec proximité, avec fidélité. Oui, merci, de nous avoir, par toute votre vie, montré le Christ, et de l’avoir suivi.

 

Hélène Poncet
Communauté Foi et Lumière de Bourg