Paroisse Montréal-la-Cluse

La « der des der… »

Les trois « Onze ». En 1918, le 11/11 à 11h, le clairon sonnait la fin de la guerre. Elle devait être la « der des der » mais elle ne l’a pas été, ni en Europe, ni encore moins dans le monde, parce qu’elle n’a pas été suivie d’une construction véritable de la paix et parce que les « vaincus » ont subi l’humiliation, entretenant ainsi une soif de vengeance.
Heureusement, après la 2° guerre mondiale, de nombreuses initiatives, comme les jumelages, ont permis de bâtir, petit à petit, cette paix en Europe.
La paix n’est jamais gagnée. Elle est à construire chaque jour par des gestes d’amour et de fraternité. Entretenir les petits conflits, c’est entretenir l’agressivité des personnes et, par amplification, l’agressivité des peuples.
La paix se mérite aussi par des efforts pour plus de justice et de solidarité. Pour nous, chrétiens, la paix véritable ne peut venir que du Christ lui-même. Alors, prions pour la paix et ayons à cœur de construire cette paix chaque jour.

Alain RAYMOND