Paroisse Pont-d'Ain

Mot du Curé

Chers frères et sœurs du Groupement paroissial,

Nous entrons dans le mois d’octobre, mois du Rosaire. C’est le moment pour nous de nous confier à Marie qui pleure sur nous, qui assistons inexorablement à la déchristianisation de la Fille Aînée de l’Eglise. A chacune de ses apparitions, Marie nous demande de beaucoup prier son Fils, tellement malmené aux quatre coins de notre planète terre.
Pour répondre à cet appel, Mgr Pascal Roland a envoyé trois prêtres pour les 32 clochers que compte le Groupement paroissial de Pont-d’Ain. La mission qu’il leur a confiée est triple : enseigner, sanctifier et gouverner. Et il compte sur les deux diacres, les dominicaines de l’Eucharistie, l’école Saint-Joseph, mais aussi et surtout sur chaque fidèle chargé désormais de recenser les besoins de son village et de les transmettre aux membres du clergé. Notre devoir à tous est de réconforter les 99 brebis, c’est-à-dire les fidèles pratiquants dans leur foi en la résurrection du Seigneur, de ramener au bercail la brebis perdue (Luc 15, 1-7) et faire connaître Jésus et l’aimer à celles et ceux qui n’ont rien à voir avec le christianisme.
Il est urgent de nous tourner vers notre Mère : nous courons à notre perte, tellement pris que nous sommes par les contingences matérielles et nos occupations et nos loisirs… Que faisons-nous de notre baptême ? Comment recevons-nous l’Amour dont notre Père nous inonde ? Il est temps de nous réveiller et de nous mettre à l’école de Marie !
Pendant ce mois du Rosaire, ayons donc à cœur de prendre notre chapelet, d’implorer Marie, afin qu’elle soutienne notre prière. Mettons notre main dans la sienne et laissons-nous guider par cette Mère aimante incomparable, car elle est l’intermédiaire par excellence qui peut nous aider à accomplir la volonté de Dieu et nous conduire jusqu’à son Fils bien-aimé.

Père Adrien DIAKIODI, curé

Feuille Paroissiale

PtdAinFP 30 Sept 2018 (double « clic » gauche pour ouvrir le fichier)