Paroisse Pont-de-Veyle

L’Evangélisation dans le monde moderne… St Pape Paul VI.

 

« Evangelii Nuntiandi » ou l’Evangélisation dans le monde moderne. C’est l’exhortation apostolique que le, désormais, Saint Pape Paul VI, a donné au monde le 8 Décembre 1975. Un très beau texte qui  aborde essentiellement la question de la mission, de l’évangélisation dans le monde de notre temps. Comment cette exhortation de Paul VI définit-elle l’évangélisation ? Il n’est pas inutile de nous plonger dans ce texte alors que le dimanche 21 octobre célèbre  la journée mondiale missionnaire.

 

L’imminente source de l’évangélisation est le Seigneur Jésus Christ, Lui le premier protagoniste et source de l’évangélisation. La prédication de Jésus se résume dans le terme « le Règne de Dieu ». Cette annonce qui a commencé durant la vie de Jésus, est définitivement acquis par sa mort et sa résurrection. C’est l’annonce du salut libérateur. « Cette proclamation du Règne de Dieu, le Christ l’accomplit par la prédication infatigable d’une parole qui ne trouve égale nulle part ailleurs » nous dit le Saint Pape Paul VI. Elle est adressée particulièrement aux petits et aux pauvres qui croient en Lui, afin de constituer une « communauté évangélisée et évangélisatrice » comme missionnaire. Cette mission évangélisatrice a été confiée par Jésus lui-même à ses Apôtres « Allez proclamer la Bonne Nouvelle à toute la création » (Act. 1,2). Ainsi, l’Eglise reçoit du Christ, le mandat de l’annonce du salut. C’est pourquoi, pour l’Eglise, « Evangéliser est en effet, sa grâce et sa vocation propre, son identité la plus profonde » souligne Paul VI. Elle n’existe que pour prêcher et enseigner, être le canal du don de la grâce, réconcilier les pécheurs avec Dieu, et perpétuer le sacrifice du Christ dans la sainte Messe qui est le mémorial de sa mort et de sa résurrection glorieuse.

 

A ce propos, le Pape Paul VI affirme : « nous voulons confirmer une fois de plus que la tâche d’évangéliser tous les hommes constitue la mission essentielle de l’Eglise ». Ainsi, la mission de l’Eglise est d’évangéliser.

 

Mais quelle est la nature de l’évangélisation ? On peut définir l’évangélisation en terme d’annonce du Christ à ceux qui l’ignorent ; de prédication, de catéchèse, des sacrements à conférés. Par ailleurs, dit le Saint Pape, « Evangéliser pour l’Eglise, c’est porter la Bonne Nouvelle dans tous les milieux de l’humanité et par son impact, transformer du dedans, rendre neuve l’humanité elle-même » ; et cette évangélisation à pour but le « changement intérieur ». Ainsi, nous ne pouvons parler d’évangélisation si elle ne cherche pas la conversion personnelle et collective des hommes par la puissance divine. Pour ce fait, il faut qu’elle ait un contenu succinct et clair. Le message fondamental véhiculé à travers l’annonce de l’évangile est celui de la révélation de l’amour de Dieu en Jésus-Christ, le don du salut ; c’est « une claire proclamation que Jésus-Christ est le Fils de Dieu fait Homme, mort et ressuscité, le salut est offert à tout homme, comme don de grâce et miséricorde de Dieu ». Ainsi donc, elle est la « prédication de l’espérance, dans les promesses faites par Dieu dans la Nouvelle Alliance en Jésus-Christ ; la prédication de l’amour de Dieu envers nous et de notre amour pour Dieu ; la prédication de l’amour fraternel pour tous les hommes ». Pour cela, l’Eglise doit s’unir pour annoncer cet amour qui est une proclamation de la liberté du genre humain. Et pour arriver à ce but, l’Eglise peut emprunter certaine voies. Il s’agit en premier lieu le témoignage de vie ; en effet, « l’Evangile doit être proclamé d’abord par un témoignage ». Il doit se faire remarquer par la manière de vivre, d’accueillir, la communion de vie et la charité chrétienne dans les efforts de tous pour ce qui est noble et bon; ensuite la prédication, la liturgie de la Parole, la catéchèse, l’utilisation des mass médias, les contacts personnels, les sacrements, la piété populaire, les témoignages d’action collectifs des chrétiens quand ils œuvrent en vue de la liberté des hommes. Tout cela constitue, les voies de l’évangélisation que nous préconise cette exhortation.

 

Pour l’Eglise, l’évangile doit être annoncé à tout le monde entier, à tout homme de chaque époque, dans les zones de résistance particulières, aux déchristianisées, à des personnes marquées par le sécularisme, aux non pratiquants, aux athées pragmatiques et à des communautés de base. Pour ce fait, il faut des ouvriers aptes pour cette grande œuvre d’amour. Ainsi, selon l’exhortation, l’Eglise universelle est le premier protagoniste de l’annonce du règne du Dieu et soutenue par les paroisses. En dehors de l’ensemble, en particulier, le Pape, les Evêques, les prêtres, les religieux (ses), les laïcs, bref tous les baptisés ; chacun selon son état de vie est appelé à annoncer l’évangile par sa parole et son action, mais dans un esprit d’unité, de collaboration, d’amour fraternel.  Voilà une belle exhortation qui n’a pas pris une ride… A lire et à relire pour nous redonner le feu de la Mission !

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +