Paroisse Pont-d'Ain

Mot du Curé

Chers frères et sœurs du groupement paroissial

Nous entrons dans ce mois de novembre avec deux jours très importants : la fête de la Toussaint et la commémoration de nos défunts. Toussaint : tous saints, c’est dire que nous sommes tous appelés à la sainteté. Commémoration : bien qu’ils ne soient pas tous élevés à la gloire des autels, comme le sont Saint Barnard né en 778 à Izernore et Saint Pierre Chanel né en 1803 à CUET, beaucoup de défunts de nos familles font aussi partie de cette longue cohorte des saints qui ont marché sur les pas du Christ pendant leur vie terrestre.
Ainsi que nous le rappelle Saint Paul, nous avons été créés pour être saints : dès avant la fondation du monde et avant notre naissance, Dieu nous a voulus, choisis pour devenir saints, pour partager sa vie. Il s’agit là d’un appel universel à la sainteté. Regardons ce que Dieu a fait pour nous : nous avons été créés, aimés et sauvés par Dieu.
Si beaucoup de nos défunts chantent la gloire de Dieu au ciel, n’hésitons pas une seconde à prier le Christ Ressuscité pour ceux qui ne sont pas encore parvenus à la béatitude du Père, et ils ont besoin de nos intentions de prière pour qu’enfin ils entrent là où Jésus est allé nous préparer des places. Voilà ce qui explique la tradition de faire célébrer des messes pour nos défunts. C’est un acte de charité de votre part si vous allez dire aux membres des familles en deuil de faire célébrer des messes pour leurs défunts, même s’ils ne se sentent plus concernés par la pratique religieuse.

Père Adrien DIAKIODI, curé

PtdAin FP 28 Oct 2018 (double « clic » gauche pour ouvrir le fichier)