Paroisse Pont-de-Veyle

Voulez-vous connaître un secret ?

 

Dans la vie ordinaire il y a 2 choses qui peuvent polluer notre existence : la jalousie et les disputes. St Jacques en parle lui-même : « Bien-aimés, la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes » (Jc 3, 16). Si elles sont normales et se retrouvent dans toute communauté humaine, nous devons prendre le moyen de les faire disparaître car ces sentiments ne sont clairement pas de Dieu. St Jacques dans cette même épitre poursuit en ces mots : « Au contraire, la Sagesse qui vient d’en-haut est d’abord pure, pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits, sans parti pris, sans hypocrisie. ». Voilà bien le secret du bonheur d’être chrétien : Vivre de l’Esprit de Dieu !

 

La jalousie et les rivalités nous rendent tristes, bougons, chafouins et aigris. Elles entretiennent en nous cet esprit critique qui nous fait voir le négatif des situations. Elles développent en nous les sentiments de colère et, souvent, transforment notre langue en venin. Entretenir jalousie et disputes nous renferme dans notre coin et finissent par nous exclure d’un groupe, d’une communauté, d’une famille, d’un réseau d’amis, d’une paroisse… Il y a un mouvement mortifère à se complaire dans ces sentiments. De toute évidence, ce n’est pas de Dieu mais du démon.

 

En revanche, convertir notre regard et accueillir le don de la Sagesse nous met dans la joie et la paix. Nul doute que c’est ce que nous recherchons et désirons tous. Le secret du bonheur se trouve ici : Tout vivre sous le regard bienveillant de Dieu.

 

Ainsi, nous devons nous réjouir du bien, des charismes, des dons, des qualités des autres sans les envier mais, au contraire, en rendant grâce au Seigneur qui permet à nos frères et sœurs d’en faire bénéficier tous ceux qui sont autour d’eux. Regarder l’autre non pas avec le prisme de la jalousie mais celui de la bienveillance. Ce frère ou cette soeur qui a tel don n’est pas un concurrent, il ne prend pas ma place !  Bien au contraire il enrichit, par son talent, ceux envers lesquels il l’exerce !

 

Nous devons rendre grâce ici pour toutes les initiatives personnelles qui peuvent se prendre par les uns et les autres. Bénir Dieu pour tel groupe de prière, de réflexion, d’échange qui se forme au-delà d’une structure établie ! Rendre grâce pour cette équipe de personnes nouvelles qui se proposent pour l’ouverture et l’entretien d’une église, par exemple ! Remercier le Seigneur de ce nouveau collaborateur dans l’entreprise qui apporte une nouvelle méthode de travail ! Louer Dieu pour ces nouvelles voix dans la chorale du village et celle de la paroisse !

 

Qui d’entre nous peut dire aujourd’hui quelle direction prend notre monde ? On peut en dire tout autant de l’Eglise : où va-t-on ? Dieu seul le sait et nous devons Lui faire confiance parce qu’Il veut notre bonheur ! La jalousie et les rivalités n’ont donc pas leur place dans la vie du disciple de Jésus. Notre époque est tellement marqué par des changements et des mutations de toutes part que nous n’avons plus les moyens, ni le temps, d’entretenir ce genre de sentiments ou de ressentiments. Les hommes et les femmes de notre temps ont soif de Jésus-Christ. Nos frères et sœurs en humanité ont faim d’absolu ou plutôt de l’Absolu ! Ne nous perdons pas en des considérations secondaires d’enfantillages de cour d’école élémentaire.

 

Saisissons la grâce de la diversité des charismes et des dons ! Je retiens, entre autres, de mon expérience Brésilienne de cet été, que Dieu a doté chacun de nous d’une grâce spéciale, d’un charisme qui lui est propre pour une mission qui lui est particulière. Nous avons tous notre pierre à apporter à l’édifice parce que nous marchons tous dans la même direction, c’est-à-dire le Ciel. Peu importe la forme, peu importe le chemin emprunté, pourvu que chacun veuille parvenir à la Sainteté. Un Savoyard peut vous témoigner que pour aller au sommet d’une montagne on peut emprunter une multitude de chemins différents, le point culminant nous rassemblera tous.

 

Notre groupement paroissial de Pont de Veyle, riche de ses 11 clochers mais surtout de personnes bien différentes, marche sur ce chemin de la Sainteté. Que chacun prenne la place qui lui revient ! Que chacun se sente accueilli et aimé dans la diversité des charismes que nous portons tous ! Le champ de l’Evangélisation est tellement vaste qu’il y a de la place pour tous ! Le secret de notre vie ? « Vivre comme le Christ toujours livré à l’Amour pour aller son chemin de vie dans la confiance, la force et la louange ! ».

 

 Votre Curé, Père Olivier BARNAY +

 

« Un chrétien ne devrait jamais se mettre en colère et se laisser aller pour haïr ses frères et sœurs  parce que ce n’est pas de Dieu, c’est le diable qui le manipule. »
(Le combat Spirituel, chapitre 10).