Etre animateur RVC : donner de la joie !

Les Rencontres de Vie Chrétienne sont des week-ends organisés pour les jeunes, du CM1 au Lycée, par la Pastorale des Jeunes. Ils sont encadrés par une quarantaine d’animateurs, dont Manon et Brieuc.

Au début du mois de septembre, ces animateurs ont vécu ensemble leur week-end de rentrée, en montant à vélo jusqu’à la chapelle Notre-Dame des Conches. Au programme : du sport, de la joie et de la foi !

L’occasion de les interroger sur leur engagement.

 

2015-09-06 - WE formation RVC (1)Les animateurs RVC au sommet des Conches

Vous participiez aux RVC avant de devenir animateurs ?

Brieuc : Je les ai toutes faites, du CM2 à la 1ère. Elles m’ont donné de nouveaux amis, et m’ont montré que je ne suis pas seul dans la foi. Il y a plein de jeunes qui croient !

Manon : Moi, j’ai découvert les RVC au lycée. Elles m’ont permis de voir qu’on peut être jeune, croyant, et s’amuser comme tout le monde !

Pourquoi avez-vous choisi d’être animateurs ?

Brieuc : J’étais toujours impressionné de voir ces « grands jeunes » qui donnaient du temps pour nous. C’était un peu des super-héros qui savaient tout faire : grand jeu, veillée, chants… Donc j’ai eu envie de savoir comment ils faisaient tout ça. J’anime les RVC depuis la 2nde, ça fait 7 ans. Une fois qu’on est dedans, pas facile de s’en détacher !

Manon : J’ai voulu donner aux jeunes ce qu’on m’a donné avant, et les aider à s’affirmer dans leur foi pendant leur adolescence.

 

2015-09-06 - WE formation RVC (4)La messe à Notre-Dame des Conches

 

 

 

Qu’est-ce que ça vous apporte d’être animateurs ?

Manon : Ca me pousse à chercher des réponses à mes questions pour pouvoir apporter le plus possible aux jeunes. Et eux, ils m’apprennent beaucoup, avec leur expérience et leur vision des choses. Ils ont déjà un avis dont il faut tenir compte.

Brieuc : J’ai découvert que j’adorais passer du temps avec des jeunes, et j’ai passé mon BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) pour pouvoir continuer. Chaque jeune est fascinant, ils ont tous quelque chose en eux qu’il faut découvrir. Et leur joie de vivre est contagieuse, ils me rendent heureux ! Et puis l’animation des RVC m’a aidé à me sentir témoin de ma foi : si je suis chrétien, je ne dois pas le garder au fond de moi, mais le dire !

 

2015-09-06 - WE formation RVC (2)Répétition d’une nouvelle chorégraphie

 

Et que pensez-vous leur apporter ?

Manon : J’espère leur apporter du courage pour témoigner de leur foi au quotidien, une oreille qui peut les écouter… Et surtout j’espère leur donner de la joie !

Brieuc : La joie ! La joie d’être avec d’autres jeunes, la joie d’être chrétien. J’essaie aussi de leur faire sentir que chacun d’eux a quelque chose d’unique, une beauté cachée au fond de lui qu’il doit trouver et faire fleurir. Un week-end RVC ne va peut-être pas changer un jeune, mais ça va l’amener à se poser des questions qui le feront grandir.

En une phrase, c’est quoi être animateurs RVC ?

Manon : C’est donner beaucoup pour les autres et recevoir autant, c’est aussi un super bon moment entre animateurs !

Brieuc : C’est une super expérience. On y apprend plein de choses, sur les jeunes et sur nous aussi. Et puis voir des jeunes super motivés, avec le sourire, c’est la meilleure récompense qu’on peut avoir !

 

2015-09-06 - WE formation RVC (3) La montée aux Conches