Carême

Le rassemblement des jeunes à Villieu a été l’occasion pour chaque participant, jeune ou moins jeune, de se pencher sur deux points importants de toute vie chrétienne : L’évangélisation et la conversion.

Des témoignages ont afflué dans ce sens, que ce soit en petits groupes, lors de la veillée de louange, ou avec Damien Ricour.

L’évangélisation, par la proclamation de la Bonne Nouvelle ou le témoignage personnel de l’action de Dieu dans notre vie, ne pourra se faire que dans la condition d’une conversion personnelle. Oh, il ne s’agit pas d’être un grand converti ; mais de se convertir toujours et davantage, et pour cela de savoir et de reconnaître que nous avons besoin de conversion.

A la question : « Que faut-il changer dans notre monde ? » qu’un journaliste posa à Mère Teresa, elle répondra : « Vous et moi. ».

Nous ne pouvons pas changer le monde, mais nous pouvons nous convertir et ainsi participer au changement de notre monde.
010B
Le Carême est le temps béni par excellence pour se le rappeler.
C’est le temps où nous sortons les cartes pour voir où nous en sommes et reprendre la bonne direction.
Etre soi-même évangélisé pour convertir nos frères, être soi-même converti pour évangéliser, deux besoins qui n’en font finalement plus qu’un.

Nous avons tous besoin de nous convertir, comme les autres ont besoin de notre conversion.
Le Christ Lui-même en a besoin pour qu’avance l’Evangélisation, c’est pour aujourd’hui une nécessité.