Pèlerinage du puy en Velay

Après la soirée de lancement diocésaine, le 6 novembre, des soirées en zone entre décembre et février, place à la troisième étape de préparation des JMJ ! Plus de 1 000 jeunes se sont rassemblés au pèlerinage du Puy-en-Velay, les 9 et 10 avril dernier. Et un week-end Rencontre Vie Chrétienne est organisé les 15 et 16 avril. Un beau printemps pour l’Eglise !

Elle était belle l’Église ce week-end au Puy !

 » J’ai eu la chance de pouvoir vivre, avec le groupe du diocèse, le pélé étudiant au Puy. Plus de 1 000 jeunes qui, comme aux JMJ, acceptent de vivre dans l’inconfort (dortoirs collectifs en gymnase, toilettes …) et l’effort (30 km de marche sous un soleil ardent)… et tout cela pour vivre et renforcer leur foi, quel témoignage ! Un gendarme à la retraite, faisant partie de l’organisation, me disait : « Pourquoi on ne montre pas ces images-là à la télé ? C’est aussi cela la jeunesse d’aujourd’hui ! » Il avait tout à fait raison ! Même si cette jeunesse est très largement minoritaire, elle existe et elle veut devenir levain dans la pâte. Elle annonce un beau printemps pour l’Église ! »

P. Roger Hébert

wpele_le_puy_preparation_JMJ_2011_3
Fière d’être membre de cette Eglise si joyeuse
 » Je connaissais déjà le Puy en Velay pour y avoir fait une retraite il y a quelques années. Je connaissais déjà la cathédrale, magnifique, et cette atmosphère si spéciale, si priante, autour de la Vierge Noire. Mais cette année j’ai découvert le « pélé du Puy », une marche physique et spirituelle, une marche en groupe et personnelle, une marche vers Dieu et vers Marie. L’ambiance dans le groupe de Belley-Ars était très sympa, et très porteuse. Nous avons beaucoup discuté en chemin avec les autres jeunes, avec des prêtres… en particulier sur notre Foi, notre quotidien. Nous avons réfléchi au cours de notre marche autour de la figure de la Vierge Marie, et le Père Roger Hébert nous a expliqué comment elle pouvait nous aider et nous guider vers son fils. J’ai beaucoup apprécié les temps spirituels, comme la messe avec notre diocèse, en plein air, à côté d’une petite chapelle très jolie, ou encore la veillée adoration / confession à St Paulien. J’ai aimé prier, portée par la musique et par la prière de tous les jeunes autour de moi. C’était très beau.
Après une nuit un peu courte, nous avons retrouvé une ambiance festive dès le petit déjeuner. Nous avons repris la marche, cette fois-ci avec tous les autres diocèses. J’ai trouvé magnifique la colonne de pèlerins qui avançait au milieu de cette nature ensoleillée. Et que dire de l’arrivée à la cathédrale, au son du jumbee et des chants ! Je me suis sentie fière d’être membre de cette Eglise si joyeuse.
Alors le pélé du Puy, c’est sûr m’a marquée, nous a marqués, a marqué tous les pèlerins je pense. Comme dans la marche de notre vie, nous avons eu des moments de joie, de satisfaction et des moments de fatigue, ou de petites déceptions (plus de place dans l’église pour la messe finale… on était derrière une colonne… mais on y était !).
J’ai passé un super week-end et j’ai un peu mieux compris ce qui me poussait à partir à Madrid cet été : je veux continuer ma route vers le Seigneur, et construire ma vie sur ce rocher infaillible, quelles que soient les difficultés du chemin (terrible la montée du premier jour !)…
L’Eglise, comme nous l’a rappelé le responsable d’AED, est en route, malgré les obstacles, les railleries, voire les persécutions. Comme les personnes qui nous regardaient étonnées sur le chemin, il nous faut peut-être écarquiller davantage les yeux pour voir l’Eglise qui marche. »

Béatrice, 27 ans

_wpele_au_Puy_Belley_ars_preparation_JMJ_2011wpele_le_puy_en_velay_preparation_JMJ_2011wpele_le_puy_preparation_JMJ_2011_2

Week-end RVC les 16 et 17 avril