6 août 2015

On c’est réveiller tôt. Après un petit déjeuner consistant, pas besoin de plier les tentes, on est laissé en autonomie pour la marche. En arrivant à Lourdes (en avance sur le programme) nous avons pic-niqué sur la prairie. Ensuite nous avons eu le témoigne d’un séminariste dépressif, une jeune converti, suivi de la messe internationale des jeunes. Nous avons terminé notre journée par un repas à l’Ave maria et une veillée pour préparer l’arrivée du diocèse.