#MoisdeMarie : Notre-Dame de la Route Blanche

#MoisdeMarie Notre-Dame de la Route Blanche, statue de Joseph Belloni de 1948, devant la chapelle du même nom à Segny.
 
 
 
30 mai - Notre-Dame-de-la-Route-Blanche de Joseph Belloni 1949 (c) SPIM-CG01
 
 
 

Marie, tu as souvent voyagé pendant ta vie terrestre,
Accompagne-nous aujourd’hui sur nos routes humaines.

Tu as pris la route « en hâte » pour aller voir ta cousine Élisabeth,
Obtiens-nous de porter le Christ à ceux que nous visitons.

Tu as dû prendre la route pour le recensement à Bethléem,
Que nos voyages obligés nous fassent rencontrer le Christ pauvre.

Tu as dû t’exiler en Égypte,
Rends-nous compatissants aux exilés.

Tu es allée à Jérusalem pour la Pâque, avec Joseph et Jésus,
Que l’écoute de la Parole soit de tous nos pèlerinages.

Dans la joie, tu as quitté ta maison pour venir aux noces de Cana,
Réjouis-nous du vin du Royaume.

Tu as accompagné Jésus annonçant la Bonne Nouvelle sur les routes de Palestine,
Accompagne et réconforte les messagers de la Bonne Nouvelle.

Tu as suivi Jésus sur le Chemin du Calvaire,
Accompagne-nous quand nous portons la Croix.

Tu as accompagné les premiers pas de l’Église naissante,
Accompagne-la aujourd’hui, vers une nouvelle Pentecôte.

Fr. Marcel Connault

 

« J’ai représenté la Vierge Marie se hâtant, d’un pas assuré, sur cette route qu’elle doit suivre avec son Fils pour aller jusqu’à la Rédemption, jusqu’à notre Salut, jusqu’à la Croix. Elle va sans crainte car le trouble ne pénètre pas son âme virginale (…). Elle scrute la route pour découvrir les beautés de la Création que Dieu y a prodiguées, mais aussi pour voir se profiler dans le lointain l’ombre de la Croix, ce qui donne à son regard cette gravité qui émeut. Sachant par avance ce que va coûter à son petit Jésus le salut de cette pauvre humanité pécheresse, d’un geste impulsif et maternel elle le presse sur son cœur  »
Joseph Belloni
sculpteur
 
 
« Voyageurs qui passez, vous les prudents qui savez prévoir le danger et l’éviter, vous les imprudents qui dans une course folle, côtoyez la mort, l’âme chargée de péchés… regardez le Signe rédempteur… Il vous rappelle qu’une Mère douce, bonne et secourable, veille sur vous et vous tient par la main, pour vous guider sur toutes les routes de la vie, si vous pensez L’invoquer. Vous voulez éviter les dangers de la route et foncez dans la nuit obscure du péché. Cette croix vous rappelle qu’à ses pieds, la Mère du Sauveur se tient debout, sur la Route Blanche, intercédant pour vous . (…) Puisse-t’Elle, la douce et miséricordieuse Vierge Marie, bénir, garder et protéger tous ses chers enfants qui manifestent un si grand amour pour Elle !  »
Abbé Claude Godard
fondateur de la chapelle Notre-Dame de la Route Blanche