Est-il possible de s’aimer pour toujours ?

Le Pape François a rencontré ce midi 25 000 fiancés rassemblés Place St-Pierre pour leur parler du mariage, en cette fête de Saint Valentin.

Le Pape François a rencontré ce midi à plusieurs milliers de fiancés catholiques rassemblés Place St.Pierre à l’invitation du Conseil pontifical pour la famille.

Engagés dans la voie du mariage, ils entendaient approfondir leur vocation matrimoniale autour d’une formule : « On ne se marie pas après que tous les problèmes aient été résolus mais pour les résoudre ensemble. Et le courageux « Pour Toujours » doit être une perspective de joie, un avenir d’espérance. »

Capture_plein_ecran_14022014_171833

A la conclusion de la manifestation, faite de lectures, chants et témoignages, le Saint-Père s’est adressé à l’assemblée rappelant d’emblée qu’il faut se poser la question de savoir s’il est possible de s’aimer pour toujours. Car, de nos jours, « beaucoup de personnes craignent de faire des choix définitifs. Il leur semble impossible de s’engager pour la vie… C’est une mentalité qui conduit beaucoup de personnes qui se préparent au mariage à dire « on est ensemble tant que l’amour est là. Et ensuite, « salut, au revoir ! » Et tout s’arrête, tout finit… Mais qu’est-ce que c’est que ça ? »

Mais le Pape les a rassurés : « La famille naît d’un projet d’amour qui grandit comme une maison. On la construit ensemble, pas tout seul. Et vous ne voulez pas fonder cette maison sur le sable des sentiments, mais sur le roc, sur l’amour véritable, sur l’amour qui vient de Dieu ! La famille est comme une maison qui grandit, afin d’être un lieu d’affection, d’aide, d’espérance et de soutien. L’amour de Dieu est stable pour toujours, et l’amour fondant la famille doit l’être également. Il ne faut pas se laisser dominer par la culture du déchet, la culture du provisoire… »

« Dans le chemin du mariage, il est important de prier, ensemble, toujours. Lui pour elle, et elle pour lui. Ensemble… Dans le Notre Père, nous demandons à recevoir le pain quotidien. Nous demandons au Seigneur de nous apprendre à aimer et de nous aimer les uns les autres. Seigneur, donne nous aujourd’hui notre amour quotidien! L’amour quotidien des époux est le pain, le pain de l’âme ! »

Capture_plein_ecran_14022014_171558

Le Pape a continué : « Vivre ensemble est un patient cheminement, beau et fascinant qui a des règles. Elles peuvent se résumer en « S’il te plaît », « Merci » et « Pardon »… Le véritable amour ne peut s’imposer par la dureté et l’agressivité…mais par la gentillesse, la charité… Dans ce monde souvent violent et arrogant, nos familles ont besoin de beaucoup de gentillesse ». »

« Ayez toujours conscience de ce que l’autre est don de Dieu, pour lequel il faut rendre grâce. On dit toujours merci pour les dons de Dieu… Vraiment il faut savoir dire merci afin d’aller de l’avant ensemble. On fait tant d’erreurs dans la vie, mais il faut savoir s’excuser… Ainsi peut grandir la famille chrétienne, même s’il n’existe pas de famille parfaite, de mari parfait, d’épouse parfaite, ni de belle-mère parfaite ! Jésus, qui sait bien que nous sommes tous pécheurs, nous enseigne qu’il ne faut pas finir la journée sans se demander pardon les uns aux autres, car la famille doit retrouver la paix du foyer. »

En conclusion, le Pape a expliqué que « L’amour est un travail de chaque jour. Le mari rend la femme plus femme et l’épouse fait l’homme plus homme, ils grandissent ensemble en humanité. »

Suivez le discours du Pape avec Kto, à partie d’1h07 :

D’après le site news.va.