37g. L’action de grâce

wMONASTIC_011 Après la communion, le prêtre et les fidèles pourront prier intérieurement ; il s’agit de vivre un moment de coeur à coeur avec le Seigneur, et de rester présent, par l’adhésion de l’âme, à l’amour qui est allé jusqu’au bout.

En assemblée, ces moments silencieux de gratitude intérieure ne peuvent durer au delà de quelques minutes, mais on ne saurait trop insister sur l’importance d’une action de grâce un peu prolongée après la messe.