36c. L’Agnus Dei

Depuis la Genèse, avec Abel qui offre à Dieu des agneaux (Gn 4, 4) en passant par l’Agneau de Pâques, lors de la sortie d’Egypte (Ex 12, 1-14) et par l’annonce de Jean-Baptiste : « Voici l’agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde » (Jn 1, 36), jusqu’à l’agneau immolé de l’Apocalypse (13, 8), toute la Bible désigne ainsi le Messie, victime volontaire pour le salut universel, comme un agneau qu’on mène à l’abattoir (Is 53).

KTQ_054