33a. L’épiclèse

Avant la consécration, le prêtre invoque la puissance de l’Esprit Saint (appelé dans une forme hébraïque « bénédiction » dans le canon romain) pour qu’il opère la transsubstantiation du pain et du vin en corps et sang de Jésus-Christ.

autel_de_l_eglise_de_Tossiat_detail