24. L’Evangile

L’acclamation de l’Evangile
Elle s’adresse au Christ, qui est la Parole de Dieu. En dehors du temps du carême, elle est composée d’une double Alléluia (Loué soit Dieu en hébreu) entourant une phrase évangélique, appelée le « trait » qui va focaliser notre attention sur un point de la lecture qui suit.

Avant la proclamation de l’Evangile
Le diacre demande au célébrant sa bénédiction pour « proclamer la Bonne Nouvelle« . S’il n’y a pas de diacre, le prêtre implore Dieu de purifier son coeur et ses lèvres. A la fin de la proclamation, il embrasse le livre et dit « que cet Evangile efface nos péchés ». Tout ceci se fait à voix basse.

KTQ_012

L’Evangile
Lorsque l’Evangile, coeur de l’Ecriture, est proclamé dans l’Eglise, c’est le Christ lui-même qui parle à son peuple. C’est l’une des formes de présence de Jésus dans l’assemblée liturgique, présence devant laquelle, tous ensemble, nous nous mettons debout.

SRS_OP_007