16 La prière pénitentielle

114-1466_IMG Le prêtre invite les fidèles à se reconnaître, avec lui, pécheurs, pour accueillir le pardon de Dieu. Il existe quatre formes de prière pénitentielle. Deux sont suivies du Seigneur, prends pitié : le Je confesse à Dieu… ou bien le dialogue : Seigneur, accorde-nous ton pardon… La troisième comporte une triple invocation ponctuée par Seigneur, prends pitié. La quatrième est l’aspersion. La quatrième forme de prière pénitentielle, moins souvent utilisée est l’aspersion, particulièrement adaptée au temps pascal. C’est le rappel de notre baptême, qui nous a lavés du péché originel et de nos péchés personnels. La préparation pénitentielle se termine par la « prière pour le pardon » Que Dieu tout puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous pardonne tous nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Il ne s’agit pas d’une absolution sacramentelle, mais d’une intercession de l’Eglise pour le pardon des péchés quotidiens de ceux qui les regrettent.