Le Jeudi Saint

Jeudi Saint

 

 

La messe en mémoire de la Cène du Seigneur

 

Le soir du Jeudi Saint, l’Eglise fait mémoire de l’institution par le Christ des sacrements de l’ordre et de l’eucharistie. En effet, à la veille de mourir, Jésus a transformé le repas pascal juif pour y donner son corps livré et son sang versé, et donner à ses Apôtres de pouvoir refaire ce qu’il venait de faire. C’était la première messe et les premières ordinations de l’histoire du monde ! Ce soir là, la liturgie eucharistique est particulièrement déployée, en particulier la présentation des offrandes qui sont portées en procession, où on peut apporter en particulier, en plus du pain et du vin, le produit de la collecte de carême de la communauté.

 

Mais auparavant, à l’issue de l’homélie, nous vivrons un moment très intense par la célébration du lavement des pieds. Comme le Christ à commandé à ses apôtres de célébrer l’Eucharistie – le Sacrement de l’Amour – jusqu’à son retour, il leur a aussi lavé les pieds en leur donnant le commandement de l’amour fraternel. Le prêtre, ce soir-là, accomplit ce même geste pour douze hommes de sa communauté.

 

 

jeudi_saint_05042012_014

 

 

Enfin, à la fin de la messe, nous entrons gravement dans la nuit au cours de laquelle le Christ à ressenti l’angoisse mortelle, à été livré et condamné. Pour ce fait, on porte le Saint Sacrement en procession jusqu’à un reposoir où il sera adoré une partie de la nuit, en relisant silencieusement le récit évangélique de cette nuit tragique. Les cloches se taisent jusqu’à la Résurrection.

 

Jeudi_saint_032