Lancement de l’Année de la Foi

« Le Christ est la lumière des peuples ; réuni dans l’Esprit Saint, le saint Concile souhaite donc ardemment, en annonçant à toutes les créatures la bonne nouvelle de l’Évangile répandre sur tous les hommes la clarté du Christ qui resplendit sur le visage de l’Église (cf. Mc 16, 15) » (Lumen Gentium, 1964)

Il y a 50 ans s’ouvrait le Concile Vatican II. Pour célébrer cet anniversaire, l’Église s’apprête à vivre une Année de la Foi.

Dans le Motu Proprio « Porta Fidei », le pape Benoît XVI a annoncé une « Année de la foi ». Elle débutera le 11 octobre 2012, pour le cinquantième anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II, et se conclura en la solennité du Christ Roi, le 24 novembre 2013.

Cette année sera une occasion propice pour que tous les fidèles comprennent plus profondément que le fondement de la foi chrétienne est « la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive »(1). Fondée sur la rencontre avec Jésus-Christ ressuscité, la foi pourra être redécouverte dans son intégrité et dans toute sa splendeur. « De nos jours aussi, la foi est un don à redécouvrir, à cultiver et dont il faut témoigner », afin que le Seigneur « accorde à chacun de nous de vivre la beauté et la joie d’être chrétiens »(2).

Le début de l’Année de la foi coïncide avec le souvenir reconnaissant de deux grands événements qui ont marqué le visage de l’Église en nos jours : le cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II, voulu par le bienheureux Jean XXIII (11 octobre 1962) et le vingtième anniversaire de la promulgation du Catéchisme de l’Église catholique, offert à l’Église par le bienheureux Jean-Paul II (11 octobre 1992).

nave-VaticanII

Le Concile, selon le Bienheureux Pape Jean XXIII, a voulu « transmettre la doctrine dans sa pureté et dans son intégrité, sans atténuations ni altérations », s’efforçant afin que « cette doctrine certaine et immuable, qui doit être respectée fidèlement, soit approfondie et présentée de la façon qui répond aux exigences de notre époque ».

Le Catéchisme de l’Église catholique, publié 30 ans plus tard, est d’une part un « fruit authentique du Concile Vatican II », et, d’autre part, entend en favoriser la réception. Il offre au peuple de Dieu un compendium de toute la doctrine catholique. Rédigé en collaboration avec l’épiscopat entier de l’Église catholique, ce Catéchisme « exprime véritablement ce qu’on peut appeler la  » symphonie » de la foi ». Ce Catéchisme comprend « du neuf et de l’ancien (cf. Mt 13, 52), la foi étant toujours la même et source de lumières toujours nouvelles. Il reprend la richesse de l’enseignement de l’Église, de la sainte Écriture aux Pères de l’Église, des Maîtres de théologie aux Saints de tous les siècles.

Copie_de_Catechisme

Le Pape Benoît XVI s’est engagé à son tour en faveur d’une juste compréhension du Concile : loin d’être une rupture, il a été un renouveau dans la continuité pour l’Église, un renouveau donné par le Seigneur.

Avec le Saint-Père, découvrons les enseignements du Concile, entrons résolument dans cette année de la Foi pour pouvoir proclamer :

« Je sais en qui j’ai mis ma Foi » (2 Tm 1, 12)

Retrouvez ici les formations et les manifestations proposées dans le diocèse pour cette Année de la Foi.

Pour découvrir l’Année de la Foi sur Internet, nous vous invitons à consulter ce site , et à lire les indications pastorales. Redécouvrez aussi le Concile Vatican II grâce à des prêtres du diocèse de Metz !