Le P. Gaston Diouf, curé de Bellegarde

 

Le P. Gaston Diouf est le nouvel administrateur du groupement paroissial de Bellegarde. Il nous vient du Sénégal, et plus précisément du diocèse de Thiès, ville de plus de 250 000 habitants située à l’est de Dakar.

 

Agé de 53 ans, le P. Gaston vient de fêter son jubilé d’argent sacerdotal. Après son ordination, le 31 juillet 1993, il a exercé son ministère en brousse, dans la paroisse de la Sainte-Famille, comme vicaire puis comme curé pendant 9 ans. Il a ensuite suivi une formation de deux ans à l’institut pontifical Jean-Paul II au Bénin, avant de devenir curé de la paroisse Saint-François-Xavier de Pout, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Dakar. Cette jeune paroisse, qui vient de fêter ses 30 ans, abrite notamment deux monastères bénédictins : celui de Keur Moussa pour les moines, et de Keur Guilaye pour les moniales.

 

Après 9 années dans cette paroisse, le P. Gaston a accepté la mission que son évêque lui a confiée en venant servir dans le diocèse de Belley-Ars : « Habituellement, des prêtres de notre diocèse sont envoyés en mission dans le diocèse de St-Claude, avec lequel nous sommes jumelés. J’aurais donc pu partir dans le Jura, mais le hasard m’a envoyé dans l’Ain. C’est la première fois que je viens exercer mon ministère en Europe. Et cette nouvelle mission, je la reçois avec une grande joie. Dès mon arrivée, l’accueil a été très chaleureux, grâce à la présence de mes frères prêtres à Bellegarde, les pères Roger Hébert et René Catherin, qui m’ont accueilli au presbytère, et des prêtres retraités du secteur avec qui j’ai célébré la messe. Il est bon de sentir cette convivialité dans nos échanges ! Ensuite, mes premiers contacts avec la
communauté paroissiale ont été également enthousiasmants : j’étais attendu par tous les paroissiens, dès ma première messe dominicale ! J’ai reçu de l’aide, de belles marques de soutien, et cela m’est allé droit
au coeur. Je vais maintenant aller à la rencontre de tous les chrétiens, pour prier ensemble et vivre une belle fraternité, sous la protection
de Marie, puisque je suis arrivé dans ma nouvelle paroisse le 8 septembre, jour de sa nativité ! »

Père Gaston, nous vous remercions d’avoir accepté de venir témoigner du Christ à Bellegarde, et nous vous souhaitons une belle mission dans les Pays de l’Ain