Les Prêtres Fidei Donum

 

Découverte d’Ars pour les prêtres Fidei Donum

 

Connaissez-vous “Médecin sans frontières” ? Des médecins qui traversent la planète pour venir en aide à ceux qui ont besoin d’eux… Mais est-ce que vous connaissez “prêtres sans frontières” ? C’est la même chose : des prêtres qui quittent leur pays, leur diocèse, pour aller annoncer l’Evangile là où on a besoin d’eux ! Et si Médecins sans frontières a été fondé en 1971, les Prêtres sans frontières datent, eux, de 1957 !

 

 

Ou plus exactement,en 1957, le Pape Pie XII demande à tous les évêques de porter avec lui le souci d’annoncer l’Evangile au monde entier, et donc d’envoyer des prêtres dans d’autres pays, comme un “don de la foi”, Fidei Donum en latin. A l’époque, de nombreux prêtres européens partent pour l’Afrique, l’Asie, l’Océanie, l’Amérique latine… et aujourd’hui, il y a encore des prêtres du diocèse dans d’autres pays : le P. Charveiriat à Acapulco au Mexique, le P. Mobwete et le P. Roquette en République du Congo…

 

Mais depuis 60 ans, le monde et l’Eglise ont bien changé, et aujourd’hui, souvent, les prêtres Fidei Donum viennent d’Afrique ou d’Amérique du Sud dans les vieux pays chrétiens, et notamment dans l’Ain.

 

Les prêtres Fidei Donum arrivés en septembre 2018, avec Mg Roland et le P. Pelletier

 

A l’occasion de la rentrée pastorale 2018, plusieurs paroisses ont accueilli un nouveau curé, un nouveau vicaire, un nouveau chapelain… Parmi ceux-ci, il y a 9 prêtres qui sont nouveaux dans le diocèse, 9 prêtres qui viennent d’arriver du Congo Brazzaville, du Congo Kinshasa, du Burkina Faso, du Togo et du Sénégal… Ils viennent avec leur foi, qui est la même que la nôtre ! Et avec leur culture qui n’est pas la même. Ils ont besoin, parfois, d’un peu de temps pour s’adapter à notre culture, à notre organisation, à nos chants liturgiques, et nous avons parfois aussi besoin d’un peu de temps pour s’habituer à leur manière de célébrer la messe.

 

Alors bien sûr, cela bouscule un peu nos habitudes, nos manières de faire. Et si nous saisissions cette occasion pour nous laisser renouveler par l’Esprit-Saint ? Et si ces nouveaux prêtres Fidei Donum étaient vraiment reçus comme un cadeau pour nous,un don pour notre foi, pour mieux rencontrer le Christ ? Et si, en les accueillants, nous nous laissions convertir ?

 

 

Parole aux Eglises, RCF, 20 septembre 2018

 

 

Tout au long de l’année, mois après mois, nous allons vous proposer de découvrir ces prêtres Fidei Donum :

 

D’autres prêtres Fidei Donum ont été envoyés dans notre diocèse, et y sont décédés pendant leur mission :