Décès du P. René Hugonnet

Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars,
les prêtres et les diacres du dicoèse
et la famille Hugonnet recommandent à vos prières

l’Abbé René Hugonnet

décédé à l’hôpital Fleyriat (Bourg-en-Bresse), le 20 février 2019, à l’âge de 93 ans.

 

Ses funérailles ont été célébrées en l’église du Poizat, samedi 23 février 2019, à 10h30. Il a ensuite été inhumé dans le cimetière du Poizat.

 

L’Abbé René Hugonnet est décédé à l’hôpital Fleyriat (Bourg-en-Bresse), le 20 février 2019, à l’âge de 93 ans.

Il est né le 16 avril 1926 au Poizat, et a été ordonné prêtre par Mgr Maisonobe en la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Belley le 29 juin 1952. Il est alors nommé professeur à l’institution Lamartine (1952-1955), avant de devenir curé de Torcieu de 1955 à 1962, puis de Lantenay Combe du Val de 1962 à 1980 et de Montrevel-en-Bresse de 1980 à 1995. Il devient alors curé et doyen d’Hauteville de 1995 à 2002, et enfin curé d’Izernore (2002-2009).

Admis à la retraite en 2009, il continua son ministère comme prêtre auxiliaire dans le groupement paroissial de Fareins jusqu’en 2018 où il se retira à Seillon-Repos.

Témoignage de paroissiens de la Combe du Val

18 ans, un fameux bail ! Oui, 18 ans, c’est le temps que vous avez passé, père Hugonnet dans nos paroisses de la Combe du Val.

Vous êtes arrivé en 1962, pour être responsable des paroisses de Lantenay-Outriaz, Vieu d’Izenave, Izenave et Corlier, puis par la suite Condamine et Chevillard qui nous rejoignaient.

Votre stature de montagnard a facilement pris sa place dans notre région proche de votre Poizat natal et vous avez su rapidement vous intégrer .
Vos nombreux paroissiens gardent en mémoire votre accompagnement dans les actes de leur vie religieuse, et plus largement votre présence auprès des malades pour lesquels vous aviez une sensibilité toute particulière.

Les jeunes de l’époque se souviennent de votre mythique 4L qui les emmenait au caté, parfois dès 7 h les lundis matin avant l’école. Vous saviez aussi être présent pour les camps de vacances à Peisey-Nancroix . Pour les « un peu moins jeunes », vos conscrits, vous étiez toujours fidèle au banquet des classes…

Lors de votre départ en 1980, vous avez conclu votre message d’au revoir en disant : « Dieu et l’Eglise comptent sur chacun de nous, c’est important pour la réussite de nos vies. Bon courage à tous en attendant de rencontrer Jésus-Christ dans la vie éternelle »

Aujourd’hui, vous avez trouvé cette vie éternelle ! Père Hugonnet, nous vous remercions pour tout ce que vous avez fait au service de Dieu et au nôtre. Seigneur, Tu accueilles auprès de Toi un homme de foi, nous te le confions. Merci pour son ministère dans notre Combe du Val, merci pour tout ce qu’il nous a apporté, reçois le dans Ta Lumière.

Discours de l’ancien maire de Messimy, M. Maurice Gelas, pour le jubilé des 65 ans de sacerdoce du Père Hugonnet, le 18 juin 2017.

Père René Hugonnet, nous sommes heureux de fêter avec vous, votre jubilé sacerdotal. 65 années au service de Dieu et des hommes, quel beau parcours.

Cette fête n’a pas le faste du jubilé de votre conscrite, la reine d’Angleterre, mais elle a une autre valeur. Je vous connais depuis peu d’années, mais en cette occasion, je voudrais retracer, l’automne de votre vie parmi nous.

Vous êtes un homme de la terre et de la montagne, habitué au travail, avec la devise, « se rendre utile et ne jamais rester inactif ».

A votre âge, vous auriez bien pu prendre la retraite et mener une vie paisible. C’est bien le contraire que vous avez choisi. Nous vous en remercions. En peu de temps, vous avez su vous familiariser avec nous et notre région des bords de Saône. Vous savez être à l’aise avec les jeunes et les moins jeunes, les pratiquants et même les indifférents avec qui vous avez la réponse facile et toujours bien adaptée.

Mais c’est encore avec les enfants où vous paraissez le plus heureux. Ils vous prennent pour leur papy, l’homme qui sait tout. Vous ne faîtes plus parti des jeunes prêtres mais vous savez très bien vous adapter au progrès et à la vie moderne. Vous nous le prouvez bien dans vos homélies, que ce soit aux messes dominicales, ou pour des funérailles. Vos sermons sont à la portée de tous, bien dans notre vie du quotidien et assez courts, pour être écoutés de A à Z. Pour les baptêmes des enfants, vous savez accueillir les jeunes couples, leur préparer une petite fête et les faire réfléchir sur leur devoir de parents chrétiens. Dans vos petits moments de loisirs, vous venez vous distraire au jeu de cartes et être ainsi près des anciens.

Père René, encore merci pour tout ce que vous nous apportez. Mon souhait, que Dieu oublie de vous rappeler près de lui, et qu’il vous laisse, parmi nous, encore bien des années.

 

 

Nous prions pour lui, pour la communauté des prêtres de Seillon Repos, pour sa famille et tous ses proches.