Décès du P. Jean Guinot, missionnaire du Sacré-Cœur d’Issoudun

Le P. Gérard Blattmann, provincial des missionnaires du Sacré-Cœur d’Issoudun,

nous fait part du décès du

 

P. Jean Guinot

survenu à Miribel, vendredi 8 avril après-midi. Ses obsèques auront lieu à Miribel, jeudi 14 avril, à 15h. Il sera ensuite inhumé au cimetière de Miribel dans la tombe des Missionnaires du Sacré-Cœur.

 

Jean Guinot naît  à Mâcon le 9 avril 1931. Il fait ses études secondaires à la Petite Œuvre missionnaire du Sacré-Cœur de Thoissey (1942-1948) et effectue son service militaire au Camp de la Valbonne (1951-1952). Il s’engage définitivement comme missionnaire du Sacré-Cœur en 1954 et est ordonné prêtre à Fribourg, le 06 avril 1957. Puis il est envoyé comme missionnaire dans le district du Sénégal où il restera 50 ans et dont il sera longtemps le supérieur.

En 2008, il rentre définitivement en France pour raisons de santé. De 2009 à 2015, il est supérieur de la maison de Thil où il reste seul de 2012 à  septembre 2015, date à laquelle il est rejoint par les Pères Gilles Bonnemort et Pierre Pythoud.

 

P. Jean Guinot

 

 

 

Le Père Jean GUINOT est décédé ce vendredi 8 avril 2016, veille de ses 85 ans d’âge. Il a été retrouvé, déjà décédé, dans sa voiture sur le parking du médecin qu’il venait consulter, crise cardiaque.

Jean est né le 9 avril 1931, à Mâcon. Fils de Joseph GUINOT et de Marie LANCIE. Il est baptisé le 19 avril 1931 à la paroisse St Pierre de Mâcon, diocèse d’Autun. Il est confirmé le 3 mai 1940, à St Vincent de Mâcon. Il fait ses études secondaires à la Petite Œuvre des Missionnaires du Sacré-Cœur à Thoissey (1942-1948).

Il fera son noviciat à Marseille/La Bétheline (29/10/1948-29/10/1949) où il prononce ses premiers vœux le 30/10/1949. Il poursuit sa formation en vue du sacerdoce au scolasticat de Strasbourg pour la philosophie (1949-1951), puis à Fribourg (Suisse) pour la théologie (1953-1957). Entre les deux, il fait son service militaire national au Camp de la Valbonne (1951-1952). Il s’engage définitivement dans la Vie Religieuse à Fribourg, le 25/06/1954. Toujours à Fribourg, il est ordonné diacre le 16/03/1957 et prêtre le 06/04/1957.

Le 09/11/1957, il part comme missionnaire au Sénégal. Il est d’abord à Kaolack en stage de langue (1957- 1958), puis est nommé vicaire à la Cathédrale Saint Théophile (1958-1963). Il sera ensuite de longues années curé à Foundiougne (1963-1983), puis à nouveau à Kaolack avant d’être nommé curé à Ndoffane (1987-1994). Le 01/03/1985 il est nommé Supérieur de la Section du Sénégal, il sera renommé en 1988 et 1991. Le 01/03/1994 il est renommé avec indult pour un 4° triennat comme Supérieur de la Section du Sénégal, qui devient en 1995 District UAF du Sénégal (UAF = Union d’Afrique Francophone). Il est nommé ensuite curé de la paroisse de Gandiaye (1994-2004). Il suit une année de formation à Paris (Institut catholique) de septembre 2002 à Juin 2003. Puis, tout en étant curé de Gandiaye, en septembre 2003 il est à nouveau nommé supérieur du District UAF du Sénégal et cela jusqu’en 2007 où le Père Rémy COLY lui succède. Dès 2004 il résidera à la maison MSC de Kaolack. En janvier 2007, Jean est nommé vicaire à la Paroisse de Nioro du Ripp, avec comme curé le P. René Thalmann.

En août 2008, il rentre en France pour des raisons de santé. Sur avis médical, il décide de ne plus retourner au Sénégal. Il réside à la communauté de Thil où en 2009 il remplace le P. Rolling comme Supérieur ad intérim, puis est nommé Supérieur de la communauté à partir du 8 septembre 2009. En 2012, il reste seul à Thil et assure la permanence dans la maison. En septembre 2015 il est rejoint par les pères Gilbert BONNEMORT et Pierre PYTHOUD.

Jean a été un «missionnaire», 50 ans au Sénégal, apprécié des Sénégalais, solide dans sa vocation, courageux. Il était à l’aise avec les gens dans leur parler wolof et sérère. Il fait partie des «ces missionnaires fondateurs» du diocèse qui laisseront des traces dans la mémoire et l’histoire du diocèse. De retour en France, il gardera de nombreux contacts avec le Sénégal, il en suit l’actualité. 18 ans supérieur de la section puis du District MSC du Sénégal, il aura vécu les grandes mutations de la vie religieuse et de la vie du diocèse ces dernières décennies.

Ses obsèques seront célébrées à Miribel (Ain) le jeudi 14 avril à 15h 00. Il sera inhumé ensuite au cimetière de Miribel dans la tombe MSC. Une célébration en sa mémoire sera célébrée le mercredi 13 à 18h 30 à la cathédrale de Kaolack (Sénégal).

Que le Christ ressuscité, premier né d’entre les morts, l’accueille dans les matins de la Pâque éternelle ! «C’est bien, bon et fidèle serviteur. Tu as été fidèle sur peu de choses. Je t’établirai sur beaucoup. Entre dans la joie de ton maître ! » ( Mt. 25, 23)