Ordonnance sur les offrandes de messe

Par décision de Mgr Pascal Roland, est publié ce jour, sur le site du diocèse de Belley-Ars, le décret, signé le 20 décembre 2013, par lequel est augmenté le montant demandé aux fidèles pour les offrandes de Messe.

Ce décret entre en vigueur immédiatement pour les intentions de Messe confiées à dater de ce jour. Mais pour l’application de cette augmentation, comme il est toujours possible de recevoir des intentions avec une offrande moindre, les prêtres pourront attendre que les fidèles soient suffisamment informés. Dans ce cas, comme pour les intentions reçues avant cette date, ils ne pourront percevoir que les offrandes données par les fidèles, selon la tarification précédente.

P. Christian Josselin
Chancelier

« Proclamez la Bonne Nouvelle » Mc 16, 15

OFFRANDES DE MESSE

PASCAL ROLAND
Par la grâce de Dieu et l’autorité apostolique du Saint-Siège
ÉVÊQUE DE BELLEY-ARS

-* Vus les canons 945, § 1 et 952 du Code de Droit canonique ;
-* Vues les Directives diocésaines sur les Offrandes de Messe, en date du 5 mars 2012, publiées dans Eglise des Pays de l’Ain 2012, n°3 ;
-* Vue la circulaire du Service des questions économiques, juridiques et sociales de la Conférence des évêques de France, en date du 18 novembre 2013.

PROMULGUE LA DÉCISION SUIVANTE

A dater du 1er janvier 2014, dans le diocèse de Belley-Ars,
les montants conseillés pour les offrandes de Messe seront ainsi fixés :
-* 1 Messe : 17 ?
-* 1 Neuvaine de Messes : 170 ?
-* 1 Trentain de Messes : 550 ?
La tarification promulguée est une indication d’offrande conseillée.
Les prêtres ne peuvent exiger davantage.

Selon l’usage approuvé depuis les origines de l’Eglise, les fidèles ont la possibilité de participer à la sainte Messe, non seulement par leur présence, mais aussi en établissant une sorte de contrat avec le prêtre célébrant :
-* Le prêtre accepte de célébrer la Messe à l’intention demandée : en action de grâce, pour un proche, pour des malades, pour des défunts ou pour des intentions particulières.
-* Le fidèle accepte, ce jour-là, de participer à la subsistance et au ministère du prêtre par une offrande. Lorsque des fidèles donnent des offrandes de Messe pour aider les prêtres, sans préciser d’autre intention, ces Messes sont célébrées aux intentions du donateur.

Donné à l’Évêché de Belley-Ars,
Le vendredi 20 décembre 2013.

+ Pascal ROLAND

Père Christian JOSSELIN
Chancelier

2013-ordonnance-Offrandes_de_Messe