Attentifs et obéissants à l’Esprit

Confirmation des adultes à la co-cathédrale de Bourg                  Pentecôte 24 mai 2015

(Lectures bibliques : Actes 2, 1-11 ; Galates 5, 16-25 ; Jean 15, 26-27 + 16, 12-15)

 

Chers confirmands, aujourd’hui, le sacrement de confirmation, c’est votre Pentecôte ! Ce qui est survenu aux Apôtres il y a 2.000 ans, c’est à vous aussi que cela arrive maintenant ! L’Esprit Saint, qui a été répandu sur les Apôtres, vous est offert à vous aussi. Et si vous voulez savoir ce que l’Esprit Saint va réaliser en vous, il vous suffit de vous reporter au récit de la Pentecôte qui vient d’être proclamé  en 1° lecture (Actes des Apôtres).

 

« Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit ».Pourquoi les Apôtres reçoivent-ils le don de l’Esprit Saint ? C’est pour parler d’autres langues et pouvoir s’adresser ainsi à tous les hommes ! Vous venez de l’entendre : ceux qui séjournaient à Jérusalem provenaient des horizons les plus divers. On les a énumérés en détail : Parthes, Mèdes, Elamites… habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce…Et vous avez remarqué qu’après le don de l’Esprit Saint sur les Apôtres, ces nombreux étrangers, venant de toutes les régions du monde sont tous étonnés et émerveillés d’entendre les Apôtres proclamer la Bonne Nouvelle dans leur propre langue « Tous nous les entendons parler en nos langues les merveilles de Dieu ! »

 

Qu’est-ce que cela signifie pour vous aujourd’hui ? Cela ne veut pas dire que, comme par enchantement, sans aucun apprentissage vous allez soudainement maîtriser toutes sortes de langues étrangères ! Mais cela signifie que l’Esprit Saint va vous communiquer sa force et va vous rendre audacieux et inventifs pour annoncer la Bonne Nouvelle à tous ceux et celles qui sont proches de vous, et ne connaissent pas encore Jésus, et se font donc des idées fausses au sujet de Dieu.

 

Autour de vous il n’y a pas comme autrefois à Jérusalem des personnes venues de la Phrygie et de la Pamphylie… Mais il y a des membres de votre famille, des collègues de travail, des voisins, des amis, des relations…qui ne connaissent pas l’amour de Dieu. C’est à vous de « leur parler leur langue », pour les rejoindre dans leurs préoccupations majeures, de manière à ce que vous sachiez rencontrer leurs attentes profondes, de façon à ce que vous puissiez répondre à leurs interrogations existentielles. C’est-à-dire de leur parler de manière à ce qu’ils soient touchés au plus intime.

 

Puisque vous êtes proches d’eux, que vous les fréquentez  et que vous les connaissez plus ou moins bien, vous saurez trouver les attitudes appropriées pour leur dire l’amour de Dieu. A celui qui a le sentiment de n’être aimé de personne et se mésestime, vous saurez lui faire découvrir l’amour infini que Dieu lui porte gratuitement et inconditionnellement. A celui qui est affligé par l’épreuve d’un deuil, vous saurez lui faire rencontrer Jésus qui est mort pour lui sur la croix et qui est ressuscité, manifestant que l’amour est plus fort que la mort. A celui qui cherche à communiquer avec Dieu, vous saurez lui parler de la prière, à partir de votre expérience personnelle.

 

Bref, vous saurez parler à chacun dans sa langue ! Vous saurez trouver les gestes et les mots pour exprimer ce qu’il y a au fond de votre cœur. Vous saurez manifester comment l’amitié de Jésus change tout dans votre vie et combien elle vous garde dans la paix profonde jusque dans les épreuves de l’existence. Vous saurez leur faire découvrir l’authentique visage de Dieu, et son dessein bienveillant sur l’humanité. A partir de l’attention que vous leur prêterez, vous saurez leur montrer comment l’amour de Dieu répandu en votre cœur se diffuse pour eux en charité fraternelle.

Dans la 2° lecture, vous venez d’entendre saint Paul vous recommander par trois fois de marcher sous la conduite de l’Esprit de Dieu, de vous laisser conduire par l’Esprit Saint. Saint Paul vient de vous exposer ce qui se passe lorsque l’on obéit aux tendances égoïstes de la chair, c’est-à-dire quand on se laisse commander par les seuls désirs animaux de notre humanité, sans les lumières ni la puissance de l’Esprit Saint. Il a énuméré : « inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre  ». En revanche, vous avez reconnu ce qui survient, lorsqu’on se laisse conduire par l’Esprit Saint, l’Esprit de Dieu : « Voici ce que produit l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi ». L’Esprit Saint est en effet celui qui nous inspire de l’intérieur de nous-mêmes pour nous établir en communion intime avec Dieu notre Père et nous donner la force d’accomplir de bonnes choses au service des autres.

 

Dans l’Evangile, Jésus vient de vous dire que l’Esprit Saint est l’Esprit de Vérité. C’est-à-dire qu’il vous illuminera de l’intérieur, pour vous guider vers la vérité tout entière, autrement dit pour rendre témoignage en faveur de Jésus. L’Esprit vous redira au plus intime tout ce que Jésus vous a fait connaître et que lui-même a reçu de son Père. Il vous enracinera dans la conviction de foi que vous avez raison de faire confiance à Jésus, que vous êtes dans la vérité quand vous le suivez.

 

Jésus nomme l’Esprit Saint le Défenseur. Car il est celui qui vous défendra du doute, de la méfiance, de l’abandon. Il vous rendra forts devant les épreuves de l’existence. Il vous donnera de persévérer en toute circonstance. Il vous inspirera de continuer de faire confiance, comme Jésus a fait confiance à son Père jusque sur la Croix.

 

Et puis souvenez-vous que si vous avez été choisis par le Seigneur, si Dieu vous a fait connaître son amour ce n’est pas pour vous tous seuls ! Si vous avez connu l’amour infini de Dieu, c’est pour le partager à tous ceux qui ne l’ont pas encore découvert. Jésus vous choisit et vous envoie pour être témoins de la bonne nouvelle de la miséricorde de Dieu !

 

Soyez donc attentifs et obéissants à l’Esprit qui vous inspirera au fond de votre cœur ! Ne résistez pas et ne soyez pas passifs ! Mais collaborez activement à l’œuvre de Dieu ! N’ayez pas peur : ce que l’Esprit Saint vous inspirera, mettez-le en œuvre ! Servez selon ce que l’Esprit Saint vous inspirera au plus profond de vous-mêmes. Si vous vous laissez guider intérieurement par l’Esprit Saint, vous serez rendus capables d’accomplir de belles et grandes choses, comme nous le voyons dans l’histoire des saints, pour que l’amour de Dieu continue d’être abondamment répandu dans le monde, et l’emporte sur les puissances des ténèbres. Et, ce faisant, vous y éprouverez une joie que nul ne pourra vous ravir.

 

 

+  Pascal ROLAND