Message aux diocésains à propos de la levée des excommunications des quatre évêques de la Fraternité Saint Pie X – 6 février 2009

De­puis une di­zaine de jours, un flot im­pres­sion­nant d’in­for­ma­tions cir­cule sans qu’il soit pos­si­ble d’en vé­ri­fier la fia­bi­li­té. Nous som­mes dans la con­fu­sion. On peut au moins ac­cor­der cré­dit à deux tex­tes :

– le Dé­cret de Rome ;
– la Dé­cla­ra­tion du Car­di­nal Ri­card.

Nos lec­teurs – s’ils ne les ont déjà lus ! – pour­ront les dé­cou­vrir plus bas !
Plu­sieurs points res­sor­tent de cet évé­ne­ment.
1°) Le Pape a la mis­sion de sau­ve­gar­der l’uni­té de l’Église. Il lui re­vient de­vant Dieu de pro­mou­voir la com­mu­nion. Il en est l’ul­time ga­rant puis­qu’il pré­side à la cha­ri­té. La crainte de voir la rup­ture per­du­rer dans le temps et don­ner nais­sance à une nou­velle Église hante le coeur du Pape.
2°) Les pro­pos te­nus par Mgr William­son, en no­vem­bre der­nier, sur la Shoah sont to­ta­le­ment in­ac­cep­ta­bles. On ne peut pas dé­fi­gu­rer l’his­toire : les camps de con­cen­tra­tion na­zis ont bien exis­té. Les fours cré­ma­toi­res ont réel­le­ment anéan­ti plu­sieurs mil­lions de Juifs. Im­pos­si­ble de chan­ger la réa­li­té his­to­ri­que au gré des hu­meurs et des sys­tè­mes de pen­sée do­mi­nants.
3°) La le­vée de l’ex­com­mu­ni­ca­tion par le Pape ne si­gni­fie nul­le­ment que ce­lui-ci en­té­rine dé­sor­mais tous les pro­pos de cha­cun des 4 Évê­ques. Elle veut seu­le­ment dire que l’obs­ta­cle au dia­lo­gue est au­jourd’hui levé. On peut se ren­con­trer. On peut se par­ler.
Il s’agit donc main­te­nant de vé­ri­fier si les qua­tre évê­ques par­ta­gent la foi de l’Eglise ca­tho­li­que et s’ils adhè­rent aux tex­tes du Con­cile Va­ti­can II. Alors seu­le­ment, les com­mu­nau­tés qu’ils ser­vent pour­ront trou­ver leur place dans l’Eglise moyen­nant un sta­tut ca­no­ni­que clair !
? Père Guy Ba­gnard, Évê­que de Bel­ley-Ars – 6 février 2009

documents_levee_excommunication