Message au sujet de l’Exposition « Je croix aux miracles » tenue en Avignon – 16 avril 2011

Message de Mgr Bagnard, évêque de Belley-Ars

L’exposition « Je croix aux miracles », organisée au Musée d’art contemporain
d’Avignon, vient de réouvrir ses portes, avec « l’oeuvre d’art »
intitulée « Piss Christ » de M. Andres Serrano – présentée dans la collection
Lambert. On l’avait pourtant fait disparaître à la suite de nombreuses
plaintes qui, toutes, demandaient que soit respectée la foi des
chrétiens. On avait également retiré tous les supports de communication
qui en faisaient la promotion. Or, la voilà revenue à sa place dans
l’exposition, après quelques jours d’absence.

De ce fait, on se pose la question : comment la laïcité est-elle mise en
pratique dans notre pays ? Celle-ci a pour fonction de maintenir le
bon ordre entre croyants et non croyants, de telle sorte que le « vivre
ensemble » puisse être une réalité. Devant ce qui est présenté comme
une oeuvre d’art et qui est aussi ostensiblement blasphématoire pour la
foi des chrétiens, n’est-on pas en droit de réclamer tout simplement le
respect ?

Il est donc urgent que les Pouvoirs Publics s’emploient à maintenir
l’esprit laïque dont chacun considère qu’il est une avancée pour notre
civilisation. Un tel événement tourne au scandale, dès lors qu’il manifeste
un entêtement à offenser délibérément les croyants. Comment
les Autorités de notre pays peuvent-elles rester silencieuses devant un
tel comportement qui blesse la foi chrétienne en ridiculisant ce qui est
au coeur du message chrétien !

Le Président de la République ne disait-il pas, dans son discours au
Latran, le 20 décembre 2007 : « Il n’est plus contesté par personne
que le régime français de la laïcité est aujourd’hui une liberté de
croire ou de ne pas croire… liberté de ne pas être heurté dans sa
conscience par des pratiques ostentatoires…
 »

Les chrétiens ont droit à ce que leur foi soit respectée. Si rien ne vient
modifier les attitudes des Responsables, on peut craindre de graves
bouleversements dans notre société ! N’ouvre-t-on pas le chemin à
tous les extrémismes !

? Père Guy Bagnard

Évêque de Belley-Ars