Edito : Une prière sans parole – 23 janvier 2009

Au milieu des grands événement qui font l’actualité du monde, comme l’arrivée d’un nouveau Président aux Etats-Unis, l’arrêt des combats au Moyen-Orient, ou encore la crise boursière et ses conséquences mondiales, il y a des événements plus modestes qui règlent la marche du diocèse : le Forum pour l’évangélisation, la prière pour l’unité des chrétiens, le colloque sur le prêtre, la marche pour les vocations, etc.

Ce sont quelques uns des fils qui tissent la trame de la vie diocésaine ordinaire. Chacun d’entre eux nous rend attentifs à un aspect de la vie chrétienne. L’évangélisation est au coeur de l’agir chrétien, l’unité entre les chrétiens est l’une des fortes exigences auxquelles nous appelle le Christ et enfin les vocations sacerdotales sont nécessaires à la vie de l’Eglise.

Pour la 21° année consécutive, aura lieu la marche pour les vocations. Est-il besoin de préciser : pour les vocations sacerdotales et religieuses ! Depuis l’année où elle a été lancée, cette marche a mobilisé un bon nombre de chrétiens. Certaines années, le trajet « Abbaye des Dombes – Basilique d’Ars » s’est faite sous la pluie. Une année, même, il a plu depuis le départ jusqu’à l’arrivée. D’autres fois, le froid obligeait à s’emmitoufler. Mais toujours la joie habitait le coeur des marcheurs.

Même si aujourd’hui, l’itinéraire a été un peu réduit – le départ se fait à l’église de Villars ! – l’intention demeure la même : « Seigneur, donne à ton Eglise les prêtres et les consacrées dont les communautés chrétiennes ont le plus grand besoin ! »

C’est une prière où le corps a toute sa place. C’est aussi le don d’une journée, pris sur son temps de repos et des loisirs. Ainsi se trouve formée l’assise sur laquelle s’appuie la supplication de la prière. C’est l’offrande de toute la personne, ouverte à DIeu dans la confiance : « Pour Toi, Seigneur, rien n’est impossible ! » L’effort physique ne fait qu’exprimer le don de soi dans la Foi à Dieu « qui peut tout ! »

A cette expérience, physique et spirituelle à la fois, j’invite les chrétiens de tous les âges à venir se joindre à ceux qui, depuis vingt ans, participent régulièrement à cette journée !

Mgr Guy-Marie Bagnard – 23 janvier 2009