Des pélerins du diocèse à Rome

Le mercredi 11 avril 2012, devant des milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre, le Pape, dans sa catéchèse, est revenu sur ce temps de Pâques et en particulier sur le don transmis par Jésus aux disciples.

 


Avec l’aimable autorisation de KTO – ktotv.com

 

Paroles du Pape s’adressant aux pèlerins francophones

Chers frères et soeurs,

Notre rencontre d’aujourd’hui est encore remplie de la joie de Pâques. Ce matin, je voudrais souligner combien la Pâque de Jésus a transformé ses disciples. Au soir de la Résurrection, Jésus entre là où ils étaient enfermés par peur des juifs, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! ». Et en leur montrant ses plaies, Jésus veut leur indiquer qu’il est bien celui qui fut cloué sur la croix. Alors, de la tristesse et de la crainte les disciples passent à la joie, cette joie qui naît du fait de ?voir Jésus’.

La paix que Jésus leur donne n’est pas un simple salut, elle est un don, le don du Ressuscité à ses amis. Elle est aussi une consigne : cette paix est pour tous, et les disciples doivent la porter au monde. Et pour vaincre toute peur, Jésus leur donne son Esprit. Dans le soeur de l’homme, les épines du péché laissent place aux germes de la Grâce, de la présence du Christ qui vainc la mort. Sur le chemin d’Emmaüs, Jésus indique aux deux disciples les lieux privilégiés où nous pouvons nous aussi rencontrer le Seigneur ressuscité qui transforme notre vie : l’écoute de sa Parole et la fraction du pain. Chers amis, que ce temps de Pâques soit l’occasion de redécouvrir avec enthousiasme les sources de la foi, à travers la Parole et l’Eucharistie. Ayons confiance en Jésus ressuscité, la foi en Lui transforme notre vie !

J’accueille avec joie les pèlerins francophones, venus notamment de Suisse, du Liban, et de France. Je salue particulièrement les pèlerins du diocèse de Belley-Ars, les confirmands de Séez, et les nombreux jeunes. À tous je renouvelle mes voeux fervents de Pâques, vous invitant à vous laisser rencontrer par Jésus ressuscité et d’y trouver la véritable joie ! Bon pèlerinage à tous.