Saint Anthelme

saintete_anthelme-2


Anthelme naît au château de Chignin en Savoie, près de Chambéry. Il devient sacristain de la cathédrale Saint-Jean de Belley, est ordonné prêtre, mais fait preuve de mondanité.

Visitant les moines de la Chartreuse de Portes, il vit une conversion et entre à la Chartreuse en 1137, après avoir distribué ses biens aux pauvres. Envoyé à la Grande Chartreuse, il en devient le septième prieur en 1139, une cinquantaine d’années après sa fondation. 

Il convoque le premier chapitre général de l’Ordre Cartusien, il reconstruit la Grande-Chartreuse qu’une avalanche avait détruite, et fonda les premières chartreuses pour les femmes désireuses de mener une vie érémitique. 

Comme il avait dû punir deux de ses moines qui le méritaient, ceux-ci firent appel au pape Alexandre III, qui d’abord les soutint. Pour que règne la paix, saint Anthelme donna sa démission et rentra joyeusement dans le rang. Mais le pape, mieux informé, revint sur sa décision, et pour comble, le nomma évêque de Belley en 1163. 

Comme évêque, il mit toute son énergie à corriger les mœurs du clergé et de la noblesse de ce petit diocèse qui s’étendait sur le Bas-Bugey et une partie de la Savoie.

Anthelme s’était brouillé avec l’empereur Frédéric Barberousse pour avoir refusé Victor IV, un antipape de fabrication impériale. Mais l’empereur se réconcilia avec Anthelme et l’éleva en 1175, lui et ses successeurs, à la dignité de prince-électeur du Saint Empire romain germanique. 

Anthelme mourut en 1178. Ses reliques sont conservées dans la cathédrale de Belley, ville dont il est le Saint Patron.

 

Chasse Saint Anthelme

 

Il est fêté le 26 juin.


Vitrail St Anthelme
Source : Nominis