Vénérable Frère Gabriel Taborin

Gabriel Taborin Photo 2

 

Gabriel Taborin est né le 1er novembre 1799 à Belleydoux, dans le Haut-Bugey. Le curé de Belleydoux lui assure une bonne éducation, car le village ne possède plus d’école depuis la Révolution. A 12 ans, il assiste lui-même son curé pour instruire les jeunes de la paroisse. Il suit ensuite des études d’instituteur, et, sentant l’appel de Dieu, il choisit de mettre toute sa vie au service de l’instruction des garçons des campagnes.

 

En 1927, il rencontre Mgr Devie, évêque du diocèse de Belley qui vient d’être recréé. Avec son soutien, il réunit quelques frères autour de lui après 1833. En 1835 est officiellement créée la Congrégation des Frères de la Sainte-Famille, dont le but est d’oeuvrer à l’enseignement et à l’éducation chrétienne des garçons. Frère Gabriel fait sa profession religieuse le 3 novembre 1838 à Belmont, et crée des écoles dans le Bugey et en Savoie. 

 

La fondation d’une congrégation soulève des difficultés ; pour l’aider à les résoudre, Frère Gabriel fait en 1837 un pèlerinage à Ars, pour rencontrer l’abbé Jean-Marie Vianney, déjà considéré comme un saint. Alors qu’il attend comme tout le monde de le voir, le Curé d’Ars l’interpelle : « Bonjour, frère Gabriel ! Comment va votre petite communauté ?
– Mais, Monsieur le Curé vous me connaissez donc ?
– Oh ! Les amis du Bon Dieu se connaissent bien !

 

C’est  une belle amitié qui commence entre eux ainsi qu’un soutien spirituel, moral et financier de la part du Curé d’Ars. Il oriente vers les Frères de la Sainte-Famille des jeunes qui cherchent leur vocation et à sa demande,  frère Gabriel lui envoie des frères en 1849 pour assurer l’instruction dans l’école  qui vient d’être crée à Ars. C’est ainsi qu’arrivent les frères Athanase – qui restera soixante-dix ans sur place – Chrétien et Constance.

 

En 1849, Frère Gabriel écrit un manuel pour les pèlerins d’Ars. Mais il couvre Jean-Marie Vianney d’éloges, ce qui met celui-ci en colère. Le Curé d’ars exige que ces livres soient détruits, mais leur diffusion continuera avec l’approbation de l’évêque de Belley… Jean-Marie Vianney n’en tiendra pas rigueur à Frère Gabriel, et leur collaboration continuera.

 

 

En 1841, le Pape Grégoire XVI avait approuvé la Congrégation des Frères de la Sainte-Famille de Belley. Frère Gabriel Taborin se dévoue alors au développement de l’ordre, visitant les écoles et conseillant ses frères.

 

Il meurt le 24 novembre 1864 à Belley.



Gabriel Taborin Photo

Le Pape Jean-Paul II l’a déclaré vénérable le 14 mai 1991, ouvrant ainsi la voie à son procès en béatification

 

Aujourd’hui, les Frères de la Sainte-Famille de Belley sont toujours présents dans notre diocèse, à Belley, Dagneux et Ars. Ils sont environ 300 frères, dans les Pays de l’Ain, ainsi que dans d’autres diocèses de France et dans 13 autres pays, sur tous les continents. En 2014, ils ont célébré les 150 ans de la mort de leur fondateur.

 

Gabriel Taborin

 

 

 

 

Prière pour le 150ème anniversaire du retour au Père du Vénérable Frère Gabriel Taborin

 

Seigneur,
un jour tu viens dans nos vies
par l’intermédiaire d’un disciple de Frère Gabriel.

 Tu nous as révélé le visage du Père
et nous a montré l’esprit de famille.

Nous expérimentons ton amour,
découvrons des visages fraternels
et nous nous sentons envoyés à la mission évangélisatrice.

Nous apprenons à regarder Nazareth
et à apprécier la valeur du quotidien
dans l’amour, la prière et le travail.

Nous reconnaissons dans l’humilité
la voie de la sagesse que ton Esprit a donnée à l’Eglise
en la personne du frère Gabriel.

 Aujourd’hui, 150 ans après son retour à la « Maison du Père »,
nous te demandons d’être fidèle à sa mémoire
et engagé, avec joie et enthousiasme,
dans l’”évangélisation des cultures”.

Fais que nous annoncions l’Évangile
et soyons des bâtisseurs de communautés fraternelles,
simples et proches des gens.

Seigneur, si c’est Ta volonté,

accorde-nous la grâce de la béatification de Frère Gabriel,
et la joie de promouvoir son charisme
comme un don précieux pour l’Eglise.

Amen.

Gabriel Taborin 150

 

Mgr Guy-Marie Bagnard a préfacé une biographie de Frère Gabriel Taborin : Frère Gabriel TABORIN, à l’école de la Sainte Famille, de Françoise Bouchard (Editions Salvator).

 

frère gabriel taborin Une