Un nouveau mobilier liturgique à Notre-Dame

croix-suspendueUn projet d’ampleur pour Notre-Dame de Bourg !

 

 

La Paroisse Notre-Dame de Bourg désire mettre en place dans le choeur de la Co-cathédrale Notre-Dame de Bourg un nouveau mobilier liturgique, entre tradition et modernité, pour embellir Notre-Dame, pour s’inscrire dans l’histoire, pour favoriser la vie liturgique et la Foi et pour être digne d’une cathédrale… Suite aux travaux d’aménagement du chœur, dans la foulé des travaux d’électricité (réalisés par la Mairie) et de sono, et dans l’élan donné par Mgr Roland qui souhaite que les célébrations diocésaines aient lieu à Notre-Dame, une réflexion s’est engagée depuis un an sur le mobilier liturgique. Son but : respecter le lieu et son histoire, faire quelque chose de simple, d’harmonieux et de beau, réutiliser tout ce qui peut l’être… et permettre de belles célébrations !

Mobilier liturgique Notre-Dame

 

Ce projet comprend, pour un coût de 43000 € :

  • L’ambon : lieu de proclamation de la Parole de Dieu
  • La Cathèdre : siège de l’évêque, propre à une cathédrale
  • La Croix : suspendue, elle oriente la liturgie et la prière
  • Les 7 cierges d’autel : parure d’autel d’une cathédrale
  • Les sièges des célébrants : à rénover (XVIIIème siècle)
  • Les sièges des servants : à rénover (XIXème siècle)
  • Les pupitres : pour le chantre et celui qui préside la célébration
  • Les 2 crédences : tables pour le service liturgique

 

L’autel, qui date du XVIIIème siècle, ne sera pas modifié. La nouvelle Croix, a déjà été mise en place.

Pour que ce projet important pour la paroisse et pour tout le diocèse puisse se réaliser, une souscription pour le nouveau mobilier liturgique  souscription pour le nouveau mobilier liturgique a été lancée ! Avec vous, nous cherchons donc des mécènes et des donateurs, qui peuvent bénéficier de déductions fiscales intéressantes.

Merci de votre aide et de votre générosité !

(Détails sur la souscription)

 

Croix Notre Dame

Interview du P. Jean-Philippe Nault,
curé de la co-cathédrale
(Le Progrès, 1er juin 2014)

« Il était important de redonner à Notre-Dame sa place de cathédrale »

 

P. Jean-Philippe Nault

Bientôt du neuf à la co-cathédrale ?

Depuis un an, nous travaillons sur ce projet de nouveau mobilier liturgique, qui fait suite à l’emarchement autour de l’autel. Depuis plusieurs années, la co-cathédrale Notre-Dame vit un nouvel élan, qui a débuté avec la réfection de l’électricité, grâce à la municipalité, propriétaire. C’est au tour du mobilier liturgique de vivre une cure de jouvence. D’autant que Bourg est membre de l’association villes Cathédrales, il est important que ce lieu soit mis en valeur.

Pourquoi un nouveau mobilier liturgique ?

D’abord pour être digne d’une cathédrale ! Monseigneur Roland, l’évêque cherche à donner un nouveau souffle à ce lieu qui est le théâtre de grandes cérémonies diocésaines. Pour signifier sa présence, une cathèdre (siège de l’évêque) sera en permanence présente. Et puis, nous souhaitons embellir notre église. La première tranche « électricité » est finie, reste à effectuer la mise en lumière. Quant à la sonorisation, c’est chose faite depuis deux semaines. Sans oublier l’envie de vivre de belles liturgies ! Favoriser la vie religieuse et la foi.

D’où vient cette envie de renouveau ?

D’une réflexion avec la municipalité, lorsqu’on a retrouvé une étude sur la possible restauration des lieux. Après la mise en valeur de l’autel, il était important d’harmoniser l’ensemble. Mais pas n’importe comment ! N’oublions pas que Notre-Dame, c’est 500 ans d’histoire et 128 objets protégés ‘Monuments Historiques ». C’est pourquoi nous sommes passés par Archipat, un architecte spécialisé dans le patrimoine religieux.

 

Jésus Croix