Paroisse Pont-d'Ain

Embarquement pour la conversion

Il est parfois difficile de nous laisser toucher par des récits que nous connaissons presque par cœur. Pourtant, nous sommes invités à les relire avec ce que nous sommes et vivons, ici et maintenant. Souvent figure de l’Église, la barque apparaît dans plusieurs épisodes du Nouveau Testament. Plus ou moins ballottée par les vagues, elle transporte les disciples et même Jésus. À bord, en plus des manœuvres propres à la navigation et à la pêche, on peut dormir, enseigner la foule restée sur la rive, se décourager devant l’absence de poissons, peiner à ramener un filet trop chargé, avoir peur de la mort… Il arrive que la barque soit le décor des plus belles professions de foi de l’apôtre Pierre, comme dans le récit d’aujourd’hui.

Pêcheur expérimenté, Simon devient Pierre au moment même où l’effort physique se confond avec une  expérience spirituelle. Effrayé, Pierre apprend dans son cœur que celui qui se tient devant lui n’est autre que Jésus Christ, le Fils de Dieu. Dans son bouleversement, Pierre se découvre homme pécheur. Il ne fait pas l’inventaire de ses fautes mais il accepte d’être sauvé uniquement par le Christ, et de prendre désormais un chemin de conversion.

L’été dernier, le pape François nous invitait à dire « non » au cléricalisme et à toute forme d’abus de pouvoir et de conscience dans l’Église, en particulier par la pratique pénitentielle du jeûne et de la prière. Parce que, rappelait-il, la conscience du péché nous donne de nous ouvrir et de nous engager davantage sur le chemin de la conversion. Rien d’étonnant pour le successeur de Pierre que de revenir à cette expérience fondatrice de la foi de l’apôtre, alors même que nous sommes appelés à embarquer avec tout le peuple de Dieu et, tous ensemble, priés de revenir à l’Évangile.

(Prions en Eglise)

Feuille paroissiale

PtdAin FP 10 Fev 2019 (double « clic » gauche pour ouvrir le fichier)