Paroisse Pont-de-Veyle

Avant d’entrer dans le temps du Carême.

Tous les sportifs savent que la préparation physique et mentale est très importante avant d’entrer dans la compétition. Les jours qui précédent un match on soigne son alimentation, on s’échauffe les muscles, on pratique une activité physique plus soutenue en vue d’être en forme le jour J. Un skieur qui s’élancerait sur le slalom géant le jour de l’épreuve sportive sans entraînement risque fort de ne pas être au sommet de sa forme physique et aura peu de chance de voir son score remporter le haut du tableau final.

 

Et si, de la même manière, nous nous entraînions à entrer dans le temps du Carême ? D’une manière pratique, celui-ci commence le Mercredi 6 Mars par la journée des Cendres, jour de jeûne et d’abstinence. D’ici-là, nos enfants et petits-enfants sont en vacances d’hiver et notre paroisse adopte un rythme plus léger (d’où ce bulletin qui couvre une période de 15 jours). Dès la rentrée de cette pause nous serons à 3 jours de l’entrée en Carême. Pour ne pas être surpris par l’irruption de ce temps de préparation à Pâques, je vous invite à une petite préparation physique et spirituelle, comme un entraînement sportif dont le coach sera le Seigneur Lui-même !

 

D’une part, pour ne pas se laisser prendre par le temps. Regardons déjà nos agendas. Veillons à ne pas prévoir de dîner entre amis ou de sortie festive les jours de jeûne (mercredi des cendres, 6 mars et le Vendredi Saint, 19 avril) et les vendredis de Carême qui sont tous des jours d’abstinence. Il est important que nous ne vivions pas cette période quadragésimale comme on vit à l’ordinaire. Cela peut-être aussi un beau témoignage que nous donnons à ceux qui nous entourent.

 

D’autre part, quels seront nos axes d’effort ? Pendant ces jours préparatoires, réfléchissons déjà aux points de conversion sur lesquels nous allons pouvoir travailler au cours du Carême. Il est bon de donner à votre père spirituel ou à votre confesseur ou à votre Curé même, dès maintenant, la résolution qui accompagnera votre montée vers Pâques. Il est bon de nous rappeler les « 3 P » donnés par l’Eglise : Pénitence – Partage – Prière. Quels seront alors nos renoncements, nos sacrifices ? Pas seulement en terme de nourriture – Dieu soit béni ! Le Carême n’a rien à voir avec une privation de chocolat ! – Il y a plein de sacrifices que nous pourrions mettre en place. Chacun peut déjà voir cela dans son coeur et sa conscience. Quels seront mes gestes de partage ? Quelles démarches de charité vais-je pratiquer pendant ce temps privilégié ? Quelle action vais-je soutenir particulièrement ? Enfin, quelle sera la place de la Prière personnelle et communautaire ? Quelle plage horaire vais-je prévoir dans mes journées pour la rencontre personnelle avec le Christ ? Quelle lecture spirituelle pendant ce temps ?

 

Côté paroisse nous vivrons ce Carême comme une belle Retraite qui nous préparera au renouvellement des promesses de notre Baptême à la Veillée Pascale. Nous vivrons solennellement l’entrée en Carême le mercredi 6 mars 2019 à 19 heures en l’église de St Cyr-sur-Menthon. Nous y recevrons l’imposition des cendres et nous entendrons le Seigneur nous inviter à vivre ce temps de grâce, de conversion et de réconciliation. Sur nos agendas, notons et bloquons le week-end du 30 et 31 mars. Nous vivrons 24 heures de Retraite Spirituelle en compagnie des reliques de St Louis et Ste Zélie MARTIN, parents de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Ce temps fort sera vécu à l’église de Grièges à partir de 15 heures le samedi 30 mars et sera prêché par le Recteur des Sanctuaires d’Alençon qui nous rejoindra pour l’occasion.

 

Chaque vendredi de Carême, à partir du 8 mars, à 18 heures nous méditerons ensemble le chemin de la Croix dans telle ou telle église de notre groupement paroissial. Nous soutiendrons cette année pour le Carême les enfants de la Favela des Alagados au Brésil dans l’état de Salvador de Bahia. J’ai eu l’occasion de visiter cette favela avec 3 jeunes de notre paroisse lors de l’été 2018. Ces enfants ont besoin d’une école, nous en reparlerons et les aiderons ! Enfin, notre Carême sera ponctué par des figures de Saints qui, chaque semaine, soutiendront et notre prière et notre effort communautaire qui sera transcrit sur le Bulletin Paroissial.

 

Je n’en dis pas plus pour vous laisser le soin de découvrir cela en temps voulu. L’essentiel pour aujourd’hui est de préparer ce temps de grâces et de nous permettre un bon départ. Dès à présent, confions-le à la Vierge Marie, Notre Dame qui défait les noeuds, afin qu’Elle dénoue celui de la tiédeur de nos âmes. Ainsi nos coeurs seront brûlants de l’Amour de Dieu qui agira avec puissance dans notre marche vers Pâques. Bon entraînement à tous !

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +