Paroisse Pont-d'Ain

Mot du curé

Chers amis et amies du Groupement paroissial,

Ce dimanche 2 décembre 2018, nous entrons dans le temps fort qui permet de nous préparer à célébrer dignement le jour où le Verbe s’est fait chair et a commencé à habiter parmi nous, une promesse faite par Dieu à nos pères dans la foi pour sauver l’humanité qui s’était détournée de lui par sa désobéissance (cf. Gn 3, 23-24). L’Avent est là pour nous aider à méditer sur l’économie du salut que nous résume la lettre aux Hébreux (He 1, 1-4) et à mieux comprendre le Mystère de l’Incarnation.
Pour les catholiques, cette période est dictée par deux pôles. Il y a, d’une part, la naissance de l’enfant Jésus qui est né à Bethléem, a grandi à Nazareth et que les prêtres ont voulu réduire au silence en le faisant mourir sur une croix et, d’autre part, le retour parmi nous de cet homme exceptionnel qui est mort sur cette croix et qui est ressuscité le troisième jour.
Quel que soit le pôle où nous nous situons, il est question de l’attente. Nous attendons dans la prière le jour où l’enfant Jésus est né. C’est le temps que l’Eglise nous accorde pour nous convertir, nous préparer à célébrer la solennité de la naissance du Sauveur. C’est aussi le temps de veiller jusqu’au retour du Ressuscité, conformément à sa promesse : il reviendra comme un voleur. Donc nous devons toujours garder nos lampes allumées avant, pendant et après la fête de Noël.

Père Adrien, Curé

Feuille Paroissiale

PtdAin FP 2 Dec 2018- (double « clic » gauche pour ouvrir le fichier)