Paroisse Viriat

Message dominical du 4 Novembre 2018

Mon frère, ma soeur,

Le passage de l’Evangile de saint Marc nous présente un homme qui cherche Dieu. Il veut savoir sûrement comment l’atteindre. Cela est bien clair et compris à travers sa question posée à Jésus, à propos du plus grand commandement. Jésus en répondant, va à l’essentiel : « tu aimeras le Seigneur ton Dieu… ; tu aimeras aussi ton frère comme toi même …»

L’amour de Dieu et des frères, vaut mieux que toute offrande ou pratique spirituelle. C’est cet amour qui nous fait grandir en sainteté. Il n’y a pas de concours de sainteté qui puisse être gagné face aux autres. La sainteté est si intimement liée au bonheur, et le bonheur à la communion entre tous ! Comment être heureux soimême quand d’autres continuent de souffrir ou de s’enfermer ?

Cette parole de Jésus aujourd’hui est une parole adressée à nous tous, ensemble, communauté chrétienne, Eglise de Jésus Christ !!! L’invitation de nous aimer et d’aimer Dieu, que lance Jésus n’était pas d’abord lancée à tel ou tel, au risque d’en faire une histoire de morale personnelle, mais une invitation lancée à vivre ensemble entre nous et avec ceux qui nous entourent. Cet amour est : unité, paix, tendresse. Nous sommes tous invités au témoignage d’hommes et de femmes capables de vivre une telle communion, de témoigner de la joie, de vivre d’un tel esprit fraternel et familial.

Vivre ainsi, c’est mettre en pratique la parole. C’est dans ce même esprit que notre projet pastoral 50+2, a été initié, pour rassembler nos deux paroisses, afin de travailler ensemble, et témoigner de notre unité, notre fraternité, notre solidarité, notre communion sur ce chemin de la sainteté…

Passons aux actes

 

Père Gilbert Mayela