Paroisse Saint-Denis-lès-Bourg - Péronnas

Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu?

Il s’agit d’une nourriture que Jésus nous donne chaque jour: sa Parole, son Corps, son Sang. La foule écoute l’invitation du Seigneur, mais elle n’en comprend pas le sens — comme cela nous arrive également très souvent — et lui demande: «Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu?» (v. 28). Ceux qui écoutent Jésus pensent qu’il leur demande l’observance des préceptes pour obtenir d’autres miracles comme ceux de la multiplication des pains. Il s’agit d’une tentation commune de ne réduire la religion qu’à la pratique des lois, en projetant sur notre relation avec Dieu l’image de la relation entre les serviteurs et leur maître: les serviteurs doivent exécuter les tâches que le maître a données, pour obtenir sa bienveillance. Cela nous le savons tous. C’est pourquoi la foule veut que Jésus lui dise quelles actions elle doit accomplir pour contenter Dieu. Mais Jésus donne une réponse inattendue: «L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé» (v. 29).

 

Aujourd’hui, ces paroles s’adressent également à nous: l’œuvre de Dieu ne consiste pas tant à «faire» des choses, mais à «croire» en Celui qu’Il a envoyé. Cela signifie que la foi en Jésus nous permet d’accomplir les œuvres de Dieu. Si nous nous laissons impliquer dans ce rapport d’amour et de confiance avec Jésus, nous serons capables d’accomplir de bonnes œuvres qui ont le parfum de l’Evangile, pour le bien et les besoins de nos frères. Le Seigneur nous invite à ne pas oublier que, s’il est nécessaire de nous préoccuper pour notre pain, il est encore plus important de cultiver la relation avec Lui, de renforcer notre foi en Lui qui est le «pain de vie», venu pour rassasier notre faim de vérité, notre faim de justice, notre faim d’amour.

 

Pape François