Paroisse Sanctuaire Saint-Pierre Chanel - Cuet

Méditations pour le mois de Juillet

En ce mois de Juillet, mois des commencements pour Pierre CHANEL, suivons deux étapes de sa vie:


– 1: sa naissance_
Le 12 juillet 1803 , à une heure du matin, Pierre Chanel vient au monde au foyer de Claude – François Chanel et de Marie- Anne Sibellas à la Pothière. C’état en pleine période post révolutionnaire. Le calendrier républicain était encore appliqué puisque son acte de naissance N° 39 indique: «Le 24 messidor de l’an XI de la République, né hier à une heure du matin ».
[- Le 24 Messidor An XI correspond au 13 Juillet 1803- ]
Un voisin Pierre Mercier est le témoin de cette naissance C’est le cinquième enfant de la famille.


D’après des écrits Pierre  » sera baptisé quatre jours plus tard dans l’église de Montrevel ». A l’époque l’église de Cuet n’est pas encore restaurée. On pense que c’est à la chapelle des Augustins du château des comtes de Montrevel qu’à eu lieu ce baptême. Pour l’instant son acte de baptême n’a pas été retrouvé ! L’administration diocésaine a nommé en la personne de Pierre Burtin (le 13 février 1803) un curé  pour Montrevel (jusqu’en 1820) .

Ce prêtre Burtin a du baptisé Pierre ! premier prêtre nommé après le prêtre réfractaire Arnault.

Le baptême est la première « entrée » dans la vie des enfants de Dieu et Pierre Chanel aura soin de « donner » le sacrement du baptême aux enfants.
En 42 mois de mission sur Futuna, le père Chanel baptisera une quarantaine d’enfants et une dizaine d’adultes mourants et dira à propos des morts sans baptême : ‘Que n’ai-je pu, au prix du sang, leur ouvrir le ciel! »

– 2: Son ordination _
Le 15 juillet 1827, 6ème dimanche après la Pentecôte, Pierre Chanel est ordonné prêtre par Mgr Devie, à Brou, avec 24 autres séminaristes. Puis le 17 juillet il dira sa première messe à Cras.

« Je n’oublierai jamais qu’au pied de cet autel, j’ai eu le grand bonheur de participer pour la première fois de ma vie au banquet de la divine eucharistie ( sa première communion) et que, onze an après, et sur ce même autel, j’ai eu celui, plus grand encore, d’offrir pour la première fois de la vie l’ Auguste Victime de notre salut…. Je pensais bien alors aux missions étrangères, il est vrai, mais j’étais loin de savoir que je viendrais à l’autre extrémité du monde vouer mes faibles travaux et ma vie aux habitants de l’Océanie! »

Nous pouvons donc louer le Seigneur pour les ordinations sacerdotales de ce mois.

Enfin nous pouvons prier en ce mois de juillet pour que de nombreuses vocations voient le jour afin que de nombreuses personnes assoiffées de Dieu puissent recevoir le baptême !

Le 2 juillet 1830, il y a 288 ans! Pierre Chanel écrit :
 » Pourquoi donc ne pas se décharger un peu de ses inquiétudes sur celui qui s’offre avec tant de bonté à partager avec nous le fardeau qui pourrait nous accabler : venez à Moi vous tous et vous toutes,…(etc)..et je vous soulagerai… »

St Claude de La Colombière (1641-1682) canonisé par St Jean-Paul II en 1992, avait fait un acte de confiance à Dieu à peu près dans les mêmes termes:
Mon Dieu, « je suis si persuadé que tu veilles sur ceux qui espèrent en Toi et qu’on ne peut manquer de rien quand on attend de Toi toute chose que j’ai résolu de vivre désormais sans aucun souci et de me décharger sur Toi de toutes mes inquiétudes. »

Le 22 juillet 1836 Il écrit :
« Le Bon Dieu est le souverain maître de toutes choses, nous ne nous trompons jamais quand nous ne voulons que sa sainte volonté… »

Profitons de ce mois de juillet pour continuer de méditer sur les enseignements de notre saint patron!