Paroisse Pont-de-Veyle

Une nouvelle étape pour notre paroisse…

 

Presque 1 an jour pour jour après s’être consacrée au Cœur Immaculé de Marie (13 mai 2017 à l’occasion du 100ème anniversaire des apparitions de Notre Dame à Fatima), notre paroisse franchit une nouvelle étape, ce 3 juin 2018, en se consacrant au Sacré-Cœur de Jésus.

 

Pourquoi un tel acte ? Dans l’Evangile déjà, au moment des Noces de Cana, la Sainte Vierge intervient la première auprès des serviteurs quand les invités n’ont plus de vin. Elle leur demande de suivre les consignes de Jésus : « Faîtes tout ce qu’Il vous dira ! ». Puis, les grands Saints, les Docteurs de l’Eglise, les Pères de l’Eglise, les Papes, en un mot l’enseignement de l’Eglise nous montre bien que nous allons « à Jésus par Marie » (devise de St Louis-Marie Grignon de Montfort). Quand nous regardons la vie spirituelle de St Jean-Paul II, nous voyons cette colonne de prière qui inscrit sur ses armes « Totus tuus Maria » et qui passe des heures de prière devant le Saint Sacrement. Ainsi de suite pour notre Pape émérite Benoît XVI ; puis, aujourd’hui, notre Saint Père le Pape François qui, de retour d’un voyage apostolique, se rend systématiquement à la Basilique Sainte Marie Majeure à Rome comme pour rendre compte à la Vierge, Mère de l’Eglise de son labeur Apostolique. Le même Pape François qui nous exhorte à la Sainteté (cf sa dernière Exhortation Apostolique) car le Chrétien doit ressembler au Christ, c’est là notre vocation commune nous explique le St Père. Ainsi, nous voyons bien et de toutes parts, que Marie ne nous détourne pas du Christ mais, au contraire, nous y conduit profondément.

 

Quelques jours après le 13 mai 2017, nous accueillions les reliques de Sainte Marguerite-Marie en l’église de Grièges pour une Retraite paroissiale prêchée par le Père Benoît GUEDAS, Recteur des Sanctuaires de Paray-le-Monial. Celui-ci s’étonna lors de sa 3ème conférence qu’il n’y ait pas de statue du Sacré-Cœur dans cette église de Grièges ! L’idée fît son chemin, puis, à force de recherches nous avons retrouvé celle qui fût jadis dans cette église – que nos aînés ont bien connu – et c’est ainsi que fût décidé de la remettre en l’état et de l’introniser à nouveau dans notre église paroissiale. Grande joie que ce dimanche 3 Juin 2018, en la Solennité de la Fête-Dieu, qui voit le Sacré-Cœur reprendre sa place dans une des « églises majeures » de notre groupement paroissial.

 

Consacrer la Paroisse tout entière au Sacré-Cœur de Jésus c’est répondre à l’appel du Seigneur lui-même dans son message à Paray-le-Monial : « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes… Je bénirai les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée ».  Consacrer la Paroisse au Sacré-Cœur de Jésus c’est entendre l’appel de Jésus dans l’Evangile : « Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau et moi je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples car je suis doux et humble de cœur ». Consacrer la Paroisse au Sacré-Cœur de Jésus c’est faire un acte de Foi que le Seigneur veillera d’une manière particulière sur la communauté de croyants que nous formons et que, par notre prière et l’exemple de notre charité entre nous, nous permettions à ceux qui ne le connaissent pas encore de rencontrer le Christ et de l’aimer. Consacrer la Paroisse au Sacré-Cœur de Jésus n’est pas un acte anodin. C’est un acte qui nous engage encore plus à vivre du Christ, à vivre comme le Christ, à nous identifier à Lui, à le laisser guider et orienter nos vies. Nous savons que Jésus bénira abondamment cette démarche que nous faisons tous ensemble ce dimanche. Il nous le promet dans son message à Ste Marguerite-Marie : « A ceux qui honoreront mon Sacré-Cœur je donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état ; je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort ; je mettrai la paix dans leur famille ; je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises ; les âmes tièdes deviendront ferventes ; les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection ; je donnerai aux Prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis ; les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon cœur et il n’en sera jamais effacé. »

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +