Service Diocésain des Vocations (SDV)

Quatre nouveaux diacres ordonnés à Ars

Au cours des mois de juin et juillet 2018, 125 nouveaux prêtres sont ordonnés en France. Après une formation d’au moins 6 ans dans un séminaire, ces hommes choisissent de donner toute leur vie à Dieu et à l’Eglise, au service de leurs frères et soeurs.

 

Pour le diocèse de Belley-Ars, l’Eglise catholique dans les Pays de l’Ain, la dernière ordination d’un prêtre remonte à 2015. Cette année, il n’y aura pas d’ordination sacerdotale, mais nous aurons la joie de vivre une ordination diaconale. Axel Albar sera ordonné diacre par Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars,  le dimanche 1er juillet 2018 à 15h30, en l’église Notre-Dame de la Miséricorde à Ars-sur-Formans.

 

 

Pour Axel Albar, cette ordination diaconale est la dernière étape avant d’être ordonné prêtre. Au cours de cette célébration, il s’engagera à servir ses frères, à leur annoncer l’Evangile, la Parole de Dieu, à prier avec toute l’Eglise, à obéir à son évêque, et à demeurer célibataire.

 

Avec Axel Albar, trois autres diacres seront ordonnés : Arsène Niambi, Théodon Mitoumou et Pierre Nguyen Ven Tien. Tous trois ont également été formés au Séminaire de la Société Jean-Marie Vianney, à Ars. Ce séminaire a en effet une vocation internationale, et de nombreux séminaristes africains et asiatiques y sont accueillis.Arsène Niambi et Théodon Mitoumou viennent de Pointe-Noire, en République du Congo, et Pierre Nguyen Ven Tien de Thanh Hoa au Vietnam.

 

 

La veille, le samedi 30 juin à 10h30 à Ars, Mgr Salvatore Fisichella, président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, ordonnera 4 prêtres et 5 diacres pour les Frères de Saint-Jean, une communauté religieuse fondée dans les années 1970, et présente dans une vingtaine de pays en Europe, Amérique, Afrique et Asie.

 

Axel Albar

 

Originaire de région parisienne, il a connu une réelle conversion : “J’ai eu la chance de rencontrer le Seigneur dans la prière. J’ai voulu entrer en communication avec le Seigneur, s’Il existait. Je me suis mis à genoux. Ca a été un bouleversement, et ça a orienté toute ma vie. Je marche avec le Seigneur à mes côtés, et j’essaie d’aller dans la direction qu’Il m’indique ! Alors j’invite souvent les gens à faire cette expérience de la prière : ça peut changer votre vie !”

 

Conseillé par une prêtre parisien, il demande à entrer au séminaire à Ars en 2012. Dans son année de propédeutique, année de discernement qui précède le temps du séminaire, il reçoit le sacrement de confirmation. Il effectue ensuite tout son séminaire à Ars, en étant envoyé en observation dans les paroisses de Meximieux, Chalamont, Montmerle, Hauteville et finalement à Oyonnax, où il passait ses week-ends cette année.

 

Après son ordination, Mgr Roland l’enverra en mission dans une paroisse pour vivre son année diaconale, avant son ordination sacerdotale qui aura vraisemblablement lieu en 2019.

 

 

Les prêtres dans notre diocèse

 

Le diocèse de Belley-Ars, qui correspond au département de l’Ain, compte aujourd’hui 104 prêtres actifs et 48 prêtres retraités*.

 

La plupart de ces prêtres exercent principalement leur ministère en paroisse : 48 prêtres sont curés de paroisse et 21 prêtres les assistent comme vicaires. D’autres exercent des missions comme aumôniers, que ce soit auprès des jeunes (2), dans les hôpitaux ou au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse (4), auprès de communautés religieuses (1). 6 prêtres sont formateurs au séminaire d’Ars, et 1 prêtre a repris des études en théologie. 4 sont en mission auprès de l’évêché, et 5 sont chapelains au Sanctuaire d’Ars. Le diocèse compte également 11 prêtres religieux, qui vivent dans leur communauté, notamment à la Chartreuse de Portes.

 

Parmi ces 104 prêtres, une petite vingtaine est originaire d’autres pays, principalement de République du Congo et de République Démocratique du Congo : ils sont envoyés par leurs évêques pour quelques années dans les Pays de l’Ain. Dans le même temps, on peut noter que 15 prêtres du diocèse – en plus des 104 – exercent leur ministère en dehors du diocèse, en France (11) ou dans d’autres pays (4).

 

Les prêtres du diocèse ont une moyenne d’âge de 65 ans, le doyen a 94 ans et le plus jeune 32 ans.

 

La dernière ordination de prêtres dans le diocèse date de 2015 ; auparavant, il y avait eu au moins un prêtre ordonné chaque année depuis 1983. Dans une lettre adressée aux chrétiens du diocèse, Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars,  les invitait à réfléchir à la question du faible nombre de jeunes prêtres :

“Je suis particulièrement sensible à la mission irremplaçable des prêtres. Mais j’ai toujours refusé de me laisser prendre au piège de la question du nombre, rappelant que dans l’Evangile Jésus ne fixe pas de règle précise quant à la répartition des prêtres, ni en fonction de la superficie d’un territoire, ni en fonction du nombre d’habitants ou encore de « pratiquants ». Lorsqu’on me parle de manque de prêtres, j’invite à s’interroger sur le critère d’appréciation de ce manque : est-ce par rapport à un passé idéalisé ? Est-ce par désir de confort ? Et, citant la remarque d’un missionnaire rentrant d’un long séjour en Afrique : « Chez vous il y a beaucoup de baptisés mais pas beaucoup de chrétiens ! », j’interroge : est-ce qu’on ne manquerait pas d’abord d’authentiques disciples du Christ, puisque c’est parmi eux que naissent et grandissent les vocations consacrées ?”

* Dans l’Eglise, les prêtres prennent leur retraite à 75 ans.