Paroisse Sanctuaire Saint-Pierre Chanel - Cuet

Méditation pour le mois de Juin dédié au Sacré Cœur de Jésus :

 

 

Ce premier dimanche nous fêtons d’abord la solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, puis le vendredi 8 juin la solennité du Sacré Cœur, alors laissons-nous guider par saint Pierre Chanel sur le chemin de la sainteté :

 

 

« C’est vraiment un bonheur pour moi d’apprendre que vous aussi, mon tendre ami, vous êtes bien exact à servir le Bon Dieu. Continuez, cher enfant, malgré tout ce que vous pouvez apercevoir de pervers, de scandaleux jeunes gens hurler contre le ciel et ses saints. Ah ! Surtout, cher enfant, ne vous laissez point abattre à la vue de vos petites misères. Allez bien vite les répandre dans le cœur tout paternel de ce bon confesseur que vous vous êtes choisi. Dites lui bien tout, la cause, les occasions, etc… Soupirez après la divine eucharistie, comme le cerf après les fontaines d’eau vive. Quand je dis ‘soupirez’, vous voyez qu’il faut vous procurer souvent cet ineffable bonheur. » (Extraits d’une lettre à un élève du petit séminaire de Belley 1834)

 

Pour compléter écoutons notre pape François commenter la dévotion au cœur de Jésus :

 

« Le mois de juin est traditionnellement dédié au Cœur Sacré de Jésus, expression humaine maximum de l’Amour divin.  La piété populaire met beaucoup en évidence les symboles, et le Cœur de Jésus est le symbole par excellence de la miséricorde de Dieu, mais ce n’est pas un symbole imaginaire, c’est un symbole réel, qui représente le centre, la source d’où a jailli le salut de l’humanité tout entière… Adressons-nous à la Vierge Marie : son cœur immaculée, (que nous fêterons le samedi 9 juin)son cœur de mère, a partagé au maximum la ‘compassion’ de Dieu, spécialement à l’heure de la passion et de la mort de Jésus. Que Marie nous aide à être doux et humbles et miséricordieux avec nos frères. »

 

Voici l’intention que le pape François confie à la prière de son Eglise pour le mois de juin 2018 :

«Prions pour que les réseaux sociaux favorisent la solidarité et l’apprentissage du respect de l’autre dans sa différence. »