Paroisse Montrevel-en-Bresse

La Sainte Trinité !

 

Les chrétiens sont baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Quand ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le coeur et les épaules en invoquant Dieu : Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit : c’est la Trinité.

 

L’homme n’est pas capable d’imaginer un Dieu unique qui existe en trois personnes. C’est Dieu qui nous a révélé ce mystère de son amour par l’envoi de son Fils et du Saint-Esprit. Jésus nous a révélé que Dieu est « Père », en nous montrant d’une façon unique et originale, que Lui-même n’existe que par son Père. Jésus est un seul Dieu avec le Père. Jésus a promis à ses apôtres – les douze hommes qu’Il a choisis et envoyés – le don de l’Esprit Saint. Il sera avec eux et en eux pour les instruire et les conduire « vers la vérité tout entière » (Jean 16, 13). Ainsi, Jésus nous le fait connaître comme une autre personne divine.

 

La Trinité est Une : nous ne croyons pas en trois dieux, mais en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. Ainsi toute l’oeuvre de Dieu est l’oeuvre commune des trois personnes et toute notre vie de chrétiens est une communion avec chacune des trois personnes.

 

Source : Petit guide de la foi, Mgr Vingt-Trois, éd. le Sénevé.

 

« Pour moi Père, Fils et Esprit sont chacun entièrement Dieu c’est d’ailleurs pourquoi (très souvent) quand j’essaie de prier je ne cherche pas à savoir à qui je m’adresse excepté si je fais appel à quelque chose qui touche mes sens car alors je privilégie Jésus qui est homme. » Telle est la remarque d’une des internautes des forums de croire.com

 

Le père Guy Lepoutre est jésuite. Il a une longue expérience de prédicateur de retraites. Proche du Renouveau, il est membre du comité d’organisation du mouvement charismatique oecuménique « Embrase nos coeurs « .

 

Un inépuisable mystère

 

Oui, quand je prie, c’est notre grand et beau Seigneur en son entier : je le révère, je l’adore, en tant qu’il est l’Amour brûlant qui se donne sans cesse au dedans de lui-même – une circulation, comme une danse d’amour, qui est la trinité – et tout existe (la création, moi, nous) à partir de lui, incandescent, éternel. C’est buisson ardent de Exode 3 qui a fasciné Moïse et l’a éveillé à sa mission.

 

Mais, en fait, à certains moments, je suis plus poussé à regarder le Père, à savoir que tout s’origine en lui, qu’il est la Source et celui aussi qui nous donne son bien-aimé, le Verbe, le Fils, qui s’est fait pleinement humain et proche en Jésus. En fait, plus je vais, plus je sens que le Père est vraiment « abba », papa, qui est très proche, familier, en qui je peux faire pleine confiance, qui m’appelle à me lever, qui me met dans l’intimité de Jésus, et me donne leur cher Saint Esprit…

 

L’Esprit Saint, c’est le mouvement passionné de l’Amour qui se communique et se répand
Le Saint Esprit, oui, parfois, je l’appelle et je vois bien qu’il vient au dedans de moi (il se joint à mon esprit, à mon coeur) pour inspirer, pour brûler, encourager : c’est Dieu en entier, le Saint Esprit, mais pas en tant que Source absolue, ni comme merveilleux et vivant reflet de la Source (ce sont le Père et le Fils, chacun Dieu tout entier), plutôt comme la communication de l’Amour, le Souffle, la flamme vivante au dedans même de Dieu et à l’extérieur jusqu’au plus intime du coeur… L’Esprit Saint, c’est le mouvement passionné de l’Amour qui se communique et se répand… Il m’inspire à certains moments à me tourner vers Jésus, ou à m’en remettre au Père, ou à regarder du côté des saints, de Marie, ou il m’aide à m’émerveiller de Dieu trinité…

 

En tous cas, chaque personne, c’est Dieu tout entier dans sa relation intime et toujours jaillissante, mais à partir d’un des trois aspects de cette relation : Source originelle, image parfaite de la Source et réponse d’action de grâce, Élan de la communication et communion de leur Amour. Voilà quelques mots sur l’inépuisable mystère !

 

Guy Lepoutre, jésuite