Paroisse Pont-de-Veyle

Le Baptême : plongeon dans la Très Sainte Trinité.

 

Renouvelés par l’Esprit-Saint de Dieu au jour de la Pentecôte, nous pouvons descendre au plus profond de notre Foi Catholique en méditant sur le Mystère de la Très Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. C’est cette grande Solennité qui nous est offerte de célébrer ce dernier dimanche du mois de Mai. La Très Sainte Trinité est le cœur de notre Foi. Nous croyons en un Dieu qui est Père, qui est Fils, qui est Esprit-Saint. Non pas 3 dieux mais 1 seul Dieu en 3 personnes « sans séparation ni confusion » nous enseigne la Foi de l’Eglise. Professer la Sainte Trinité c’est « proclamer notre Foi au Dieu éternel et véritable. Nous adorons en même temps chacune des personnes, leur unique nature, leur égale majesté » (Préface de la Messe de la Solennité). Nous ne pouvons pas ici écrire un traité sur ce grand Mystère même s’il revient à chaque Chrétien d’approfondir, de travailler ce point essentiel de notre Foi afin de pouvoir répondre à ceux qui nous interroge. Pour autant, mettre notre Foi en un Dieu Trinité trouve des implications très concrètes. La première d’entre elle est le Baptême que nous demandons pour notre enfant ou/et celui que nous avons reçu.

 

 

Nous ne faisons pas baptiser notre enfant pour lui transmettre des valeurs. La Foi n’est pas une question de valeurs. La Foi est très concrète, elle est incarnée. Dans sa lettre au début du nouveau millénaire le Saint Pape Jean-Paul II rappelait que « demander à un catéchumène ‘veux-tu être baptisé ?’ revient à lui demander ‘veux-tu devenir Saint ?’ ».

 

Autrement dit, demander le Baptême pour son enfant c’est d’abord et avant tout lui permettre de grandir et de vivre toute sa vie en communion profonde avec Dieu Père, Fils et Saint Esprit.  Demander le Baptême pour son enfant, c’est désirer lui faire rencontrer le Christ d’une manière personnelle et unique. « Allez, dit Jésus, de toutes les nations faîtes des disciples : Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ». Par le Baptême ce n’est pas seulement une doctrine qui est crue ou une morale qui est vécue. C’est la vie même de Dieu qui est infusée dans l’âme de celui qui le reçoit.

 

Le Baptême est la porte d’entrée de cette vie Trinitaire, de cette communion profonde avec Dieu. Le Baptême est vital, essentiel, indispensable si nous voulons vivre à l’image et à la ressemblance de ce Dieu d’amour, de ce Dieu 3 fois Saint en qui nous mettons toute notre espérance et toute notre joie et toute notre Foi. « Entre dans la maison de Dieu afin d’avoir part avec le Christ à la vie éternelle »… ces 1ers mots du rituel du Baptême disent tout le projet de Dieu pour nous. L’objectif est le Ciel, la destination est la Vie Eternelle, le projet de Dieu est que nous ne fassions plus qu’un avec Lui. Avouez que c’est autre chose que transmettre des valeurs ! Le Baptême donne DIEU, il est semence de Vie Eternelle ! « Personne, dit Jésus, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu » (Jn 3, 5).

 

On comprend alors le rôle primordial, la tâche importante qui incombe aux parents, parrains et marraines des enfants qui sont baptisés. Pour leur permettre cette vie d’intimité avec Dieu, il est indispensable de donner à ces petits enfants une formation chrétienne (catéchisme dès la grande section de maternelle) pour les amener à découvrir ce que Dieu veut pour eux. Et parvenus à l’âge adulte ils n’aient de cesse d’approfondir cette Foi et d’en vivre par la réception régulière des Sacrements (Messe tous les dimanches, confession régulière…).

 

Résolument, la Foi n’est pas de l’ordre du cérébral mais elle est vécue d’une manière très concrète à l’exemple de notre Dieu au cœur duquel circule constamment un amour Trinitaire, un amour débordant… comme celui d’une maman, fêtée ce dimanche, qui est prête à tout donner pour son enfant. Ainsi, en est-il pour Dieu qui nous aime infiniment et qui attend notre amour en retour. Demandons à la Vierge Marie de nous aider à entrer toujours plus dans ce grand mystère de la Foi. Bonne fête à tous et à toutes les mamans en particulier !

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +

 

« Au baptême, nous sommes marqués Prêtres, prophètes et rois  et rendus participants à la mission de salut de notre Sauveur » (Mgr Aupetit, Archevêque de Paris, Messe Chrismale 2018).