Le dimanche, révélant le sens du temps

 

« N’ayez pas pas peur de donner votre temps au Christ ! »

 

Le dimanche étant la Pâque hebdomadaire, […] jaillissant de la Résurrection, il traverse le temps de l’homme, les mois, les années, les siècles, comme une flèche qui les pénètre en les tournant vers le but de la seconde venue du Christ.

 

Il est l’annonce que le temps, habité par Celui qui est ressuscité et qui est le Seigneur de l’histoire, n’est pas le tombeau de nos illusions mais le berceau d’un avenir toujours nouveau, la possibilité qui nous est donnée de transformer les instants fugitifs de cette vie en semences d’éternité. Le dimanche est une invitation à regarder en avant, il est le jour où la communauté chrétienne lance au Seigneur son cri « Marána tha : viens, Seigneur ! » (1 Co 16,22). Dans ce cri d’espérance et d’attente, elle accompagne et soutient l’espérance des hommes.

 

Saint Jean-Paul II
Dies Domini, § 7, 75, 84