L’Eglise, une communauté de disciples-missionnaires

 

« Le dimanche est un jour à vivre autrement si nous voulons non seulement entretenir notre foi, mais également être un signe pour nos contemporains et leur donner le premier témoignage que Jésus est vraiment ressuscité. Comment manifestons-nous que le dimanche est le premier jour de la semaine ? Comment révélons-nous que chaque dimanche c’est Jésus ressuscité qui nous rejoint pour nous communiquer la vie éternelle ? Nous devons être inventifs pour faire du dimanche un jour vraiment différent des autres ! »

 

C’est l’invitation que nous lançait, à la Pentecôte 2017, Mgr Pascal Roland. Il nous proposait alors plusieurs pistes pour mettre en œuvre ces recommandations : faire du dimanche un jour pour faire grandir sa foi par la formation, un jour pour prier et partir en pèlerinage, un jour pour vivre une authentique fraternité au sein des communautés chrétiennes, un jour pour servir les plus fragiles et les plus petits, un jour, enfin, pour témoigner du Christ ressuscité dans le monde qui nous entoure.

 

Cette démarche, c’est bien toute la communauté chrétienne qui doit l’entreprendre, et non pas les chrétiens, chacun de leur côté. C’est en effet la communauté dans son ensemble qui accueille, qui aide, qui fait grandir et qui célèbre l’Eucharistie.

 

Mais pour cela, il faut que nos communautés, paroisses, groupements paroissiaux et diocèse, soient plus qu’un simple rassemblement de chrétiens pour la messe dominicale. Il ne s’agit pas seulement de passer une heure à prier côte à côte ; il ne s’agit pas non plus d’être un groupe de bons amis qui se rassemblent d’une manière conviviale. Il s’agit d’être réellement en communion les uns avec les autres, et avec Dieu, pour former « la famille des enfants de Dieu, une famille de frères et soeurs, où chacun apprend à grandir dans l’amour, à servir l’autre, et à s’ouvrir sur l’universel ».

 

 

C’est ainsi seulement que nos communautés seront à l’image de l’Eglise des premiers chrétiens : « Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun […] Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés. » (Ac 2, 44-47)

 

C’est le dimanche, jour consacré à Dieu, jour pour le Seigneur, que cette communion entre les chrétiens est la plus visible. En nous réunissant pour vivre comme des frères et sœurs, et surtout pour célébrer la messe, nous faisons grandir cet esprit de famille entre nous : « De même que l’Eglise fait l’Eucharistie, de même l’Eucharistie construit l’Eglise ».

 

Alors faisons vraiment de nos dimanches un jour différent des autres, un jour de joie, de repos, de solidarité, un jour où nous serons unis au Christ ressuscité, un jour où nous nous ouvrirons à l’Esprit Saint. Faisons de ce jour le sommet de notre semaine et la source de notre vie chrétienne. Faisons jaillir de cette source de nombreuses initiatives pour annoncer l’Evangile à tous les habitants les Pays de l’Ain. Ce jour du Seigneur doit irradier toute notre semaine, afin que notre vie entière soit offerte, consacrée à Dieu, et que tous ensemble, nous devenions une communauté de disciples missionnaires.

 

 

1 Lettre pastorale de Mgr Roland, 4 juin 2017
2 Invitation de Mgr Roland à la fête de la famille diocésaine, 26 juin 2016
3 Dominicae Cenae, §4, St Jean-Paul II, citant le P. Henri de Lubac, Méditations sur l’Eglise