Paroisse Pont-de-Veyle

La semaine de l’année…

 

Dans un rythme de vie effréné, souvent nous ne prenons pas le temps de vivre le moment présent. Nous anticipons les événements, nous enchaînons les activités, nous courrons après le temps… la montre a pris la place du cœur ! Combien sommes-nous à constater que nous n’avons pas vu le temps du Carême se dérouler et que nous sommes surpris d’être, déjà, à la veille de Pâques ? Le Carême aurait-il été plus court cette année ? Certes, non ! Notre vie est simplement bien remplie, trop remplie peut-être ?

 

Ainsi, avec le Dimanche des Rameaux nous entrons dans la semaine la plus essentielle de l’année. La semaine la plus grande et la plus belle entre toutes. La Semaine Sainte. Ultime étape qui nous conduira au plus beau jour qu’il soit, la Fête des fêtes, la Solennité des solennités : le jour de Pâques, le jour de la Résurrection. Alors, si nous prenions le temps de vivre cette Semaine Sainte ? Rien n’est plus important que le Mystère que nous allons célébrer. Pouvons-nous prendre la résolution de faire en sorte de calquer nos agendas sur la vie liturgique qui marque la Semaine Sainte ? Pourrions-nous goûter, chaque jour de cette Semaine, la grâce propre à chaque office ? Pourquoi ? Car cette Semaine nous nous rendons contemporains des faits, des gestes, des paroles, des sentiments que furent ceux de Jésus alors. Le temps, notre temps, en cette Semaine Sainte, est comme suspendu. Nous accompagnons Jésus pas à pas, nous Le suivons dans les moindres détails, nous l’accompagnons en tous les lieux où Il va se rendre.

 

Ce n’est pas une manière de parler, ce n’est pas une image, ce n’est pas de la figuration : en esprit et en vérité, nous vivons cette Semaine Sainte avec le Seigneur. Au dimanche des Rameaux, 25 mars 2018, Jésus entre à Jérusalem. Il entre dans Son Eglise. Et nous, peuple de Dieu, baptisés, disciples du Seigneur, nous l’acclamons comme notre Chef et notre Roi. Il est le Dieu de l’univers, Il est le Sauveur du monde, Celui qui nous arrache des ténèbres. Ce rameau vert que nous mettons sur les crucifix de nos maisons, symbolise notre Foi en la Résurrection. Dès le début de la Semaine Sainte, nous affirmons que la vie est plus forte que la mort. Au Jeudi Saint, 29 mars 2018, Jésus nous donnera le Sacrement des sacrements : Celui de la Très Sainte Eucharistie. Nous aurons rendez-vous avec Lui au Cénacle et là nous accueillerons à nouveau dans notre vie ce qui doit en être le moteur et la source. Nous accueillerons ce si grand sacrement de l’Eucharistie auquel, peut-être, nous sommes trop habitués au point que nous ne nous rendons pas suffisamment compte de la richesse et la grâce que nous avons de recevoir le Christ présent dans la Sainte Hostie. En ce Jeudi Saint 2018, affirmons notre Foi en ce grand Mystère. Rendons grâce à Dieu pour chacune de nos communions. Profitons-en pour revoir notre manière de recevoir Jésus-Eucharistie. Ce Jeudi Saint, Jésus nous redonnera aussi le don du Sacerdoce : les Prêtres. Que serions-nous sans nos Prêtres ? Comment pourrions-nous vivre et faire grandir notre Foi sans eux ? Dieu nous a donné les Prêtres comme signe de Sa présence et son action au cœur du monde. Priez pour vos Prêtres et aimez-les ! Pensez, ce Jeudi Saint, à remercier tous les Prêtres que vous connaissez.   

 

 

Dans la nuit du Jeudi au Vendredi Saint nous accompagnerons Jésus au jardin des Oliviers. Cette nuit de larmes de notre Seigneur pleurant sur les péchés de l’humanité. Vivons intensément le Vendredi Saint, 30 mars 2018, accompagnons Jésus sur le chemin de sa croix, accueillant Marie qui nous est donné pour Mère au Golgotha, vénérons le Corps de Jésus étendu sur la Croix. C’est pour nous que le Christ a souffert, c’est pour nous qu’Il a enduré tant de souffrances. Accueillons les fleuves d’eaux vives de sa Miséricorde qui coulent de son côté ouvert.

 

 

Samedi Saint, 31 Mars 2018, vivons cette journée dans le silence et la prière. Avec la Sainte Vierge auprès du tombeau dans l’attente de la Résurrection. Nous accompagnerons le Seigneur qui descend aux enfers, au séjour de morts… finalement, au plus profond de nous-mêmes pour nous tirer jusque dans la salle des Noces éternelles où nous avons rendez-vous dans la nuit très Sainte de Pâques pour célébrer la Joie de la Résurrection, renouveler les promesses de notre Baptême et accueillir nos nouveaux baptisés. Ne laissons pas filer cette belle Semaine Sainte ! Ouvrons largement notre cœur et  laissons à Dieu l’espace qui Lui revient… Belle Semaine Sainte à tous !                                             

 

Belle montée vers Pâques !          

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +