Paroisse Pont-de-Veyle

Jeudi Saint : Entrons ce soir dans les Fêtes Pascales !

 

Alors que nous célébrons aujourd’hui l’Institution du Sacrement de l’Ordre et du Sacrement de l’Eucharistie, nous rendons grâces au Seigneur pour le don permanent qu’Il nous fait des Prêtres et de l’Eucharistie.

 

Au début de ces Fêtes Pascales, laissons-nous enseigner par un géant de l’Eucharistie et un amoureux du Sacerdoce :  Le Saint Pape Jean-Paul II.

 

Que nous dit-il de l’Eucharistie et du Sacerdoce ?

 

Au cours de la Messe Ad-Cenam qu’il célébrait le Jeudi Saint 2004, Jean-Paul II a affirmé  que le Sacrement de l’Autel est « don et mystère » ; et le Sacerdoce est aussi « don et mystère ». Ces deux Sacrements (Eucharistie et Ordre) étant nés du Cœur du Christ au cours de la dernière Cène : « Avant de célébrer la dernière Pâque avec ses disciples, expliquait le Pape, Jésus leur a lavé les pieds. Par ce geste qui était réservé aux esclaves, Il a voulu imprimer dans l’esprit des Apôtres le sens de ce qui devait arriver peu après… La passion et la mort constituent le service d’amour fondamental par lequel le Fils de Dieu a libéré l’humanité du péché. En même temps, la passion et la mort du Christ dévoilent le sens profond du commandement nouveau confié par Lui aux Apôtres » continuait Jean-Paul II.

 

Il soulignait encore le sens de ce geste pour les Baptisés en disant : « Les chrétiens savent donc qu’ils doivent ‘faire mémoire’ de leur Maître en se rendant réciproquement le service de la charité : ‘se laver les pieds les uns aux autres’. Ils savent, disait encore Jean-Paul II, tout particulièrement qu’ils doivent se rappeler de Jésus en répétant le ‘mémorial de la Cène par le pain et le vin consacré par le Prêtre qui répète sur eux les paroles prononcées alors par le Christ ». A propos de la Présence réelle du Christ dans l’Eucharistie, Jean-Paul II expliquait encore : « A l’incarnation du Verbe dans le sein de Marie, et à sa présence dans l’Eucharistie préside la même logique de l’amour. C’est l’agapè, la caritas, l’amour au sens le plus beau et le plus pur. Jésus a demandé à ses disciples avec insistance de demeurer dans cet amour ». Et Jean-Paul II précisait : « Tout en étant le seul Prêtre de la nouvelle Alliance, Jésus a voulu avoir besoin d’hommes qui, consacrés par l’Esprit-Saint, agissent en union intime avec sa Personne, en distribuant la nourriture de la vie ». Enfin, le Saint Pape Jean-Paul II insistait sur les vocations nécessaires à l’Eglise : « Seule une Eglise amoureuse de l’Eucharistie enfante à son tour des vocations sacerdotales saintes et nombreuses. Et elle le fait par la prière et un témoignage de sainteté offert de façon spéciale aux nouvelles générations ».

 

Au début des Fêtes Pascales, rendons grâces alors ce soir pour le don immense que le Christ nous fait de la Sainte Eucharistie. Remercions-Le pour le don du Sacerdoce. Par son Ministère, le Prêtre rend présent le Christ Jésus au milieu de nous. « C’est le Prêtre qui continue l’œuvre de Rédemption sur la terre ! » dit le Saint Curé d’Ars. Remercions le Seigneur pour tous les Prêtres qui ont marqué notre existence. Tous ceux qui nous ont conduits à la Foi que nous proclamons aujourd’hui. Louons Dieu pour la fidélité du célibat Sacerdotal vécu par la majorité des Prêtres comme un don total et joyeux d’eux-mêmes.

Je profite de cette occasion du Jeudi Saint pour vous exprimer ma profonde gratitude. C’est une grande joie de pouvoir vous servir au cœur de ce groupement paroissial de Pont de Veyle. Nous pouvons dire que nous avons une belle paroisse. Avec vous ce soir je veux rendre grâce pour toutes les célébrations que nous vivons, les temps forts qui ponctuent la vie de notre communauté, les temps fraternels que nous partageons, les initiatives personnelles qui naissent de toutes parts pour la vie de notre Communauté. Merci à tous et à chacun du souci que vous avez de notre Paroisse.

Bonnes Fêtes Pascales à tous et à chacun !  

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +