Paroisse Montréal-la-Cluse

Jésus en colère

Jésus en colère ! C’est rare ! Et pourtant, c’est bien ainsi qu’il apparaît dans cette page d’Evangile. Si Jésus est en colère, c’est par amour de Dieu et de son peuple. Il ne supporte pas qu’un tel trafic soit fait autour du Temple au nom de Dieu. Pourtant, il fallait bien que les juifs offrent au Temple les offrandes prescrites par la loi de Moïse. Et pour offrir ces offrandes, il fallait bien qu’ils se les procurent. Mais, Si Jésus agit ainsi, c’est pour dénoncer les abus, la corruption de ce commerce. Il n’y a pas de place dans le Temple pour ce trafic et pour l’adoration de Dieu. Si les sacrifices sont utiles et prescrits par la loi de Moïse, c’est parce qu’ils révèlent une attitude de foi de la part de celui qui les offre. Mais en aucun cas, ils ne doivent être faits au détriment de l’homme. Dieu est d’abord un Dieu libérateur, ne l’oublions pas. Et ceci nous est très bien rappelé dans la première lecture : “Je suis le Seigneur ton Dieu qui t’ai fait sortir d’Egypte, de la maison d’esclavage”. Jésus nous révèle donc par ce geste un Dieu qui veut l’homme libre, debout.

Alain RAYMOND