A bras ouverts

Pouvoir prendre un temps de repos dominical, savoir prendre du repos… quand vous êtes parents de personnes portant un handicap, ce n’est pas facile ! Mais c’est possible, grâce à l’association A Bras Ouverts qui le temps d’un week-end ou de vacances, accueille votre enfant.

 

Cette association permet d’abord aux jeunes accueillis de passer des moments de détente entre amis, hors de leur cadre de vie habituel.

Cela laisse aussi du temps à leur famille pour souffler un jour ou deux, en prenant du repos ou en se consacrant à des activités qu’ils ne peuvent habituellement pas pratiquer. Enfin, l’association permet à ses accompagnateurs de découvrir l’infinie dignité de toute personne, malgré le handicap, et contribue à changer le regard de la société en portant un message d’amour et d’espérance.

 

Benoît, 12 ans, trisomique, est accueilli par A Bras Ouverts depuis trois ans. Ses parents témoignent :

A Bras Ouverts nous permet de nous soulager et de nous donner du temps libre, ainsi qu’à son frère. Peu d’amis ont le réflexe, osent inviter un jeune handicapé, même en le connaissant bien. Et pourtant, Benoît a un grand désir de vie extérieure.

 

Il part volontiers en week-end avec A Bras Ouverts. Nous voyons qu’il se sent bien quand, au début de son week-end, il nous renvoie chez nous : c’est le signe qu’il trouve là une relation amicale qui lui donne de la joie et qui fait grandir son autonomie.

 

Benoît apprécie particulièrement ce lien privilégié permis par A Bras Ouverts avec un accompagnateur pendant deux jours pleins ; l’accompagnateur va être avec et pour lui, écouter ses caprices et ses désirs aussi fous que pas forcément réalisables chez nous.

 

Benoît a trouvé sa place à A Bras Ouverts par le service et le jeu. Il a été très heureux du séjour et des retrouvailles ultérieures. Il y découvre l’amitié avec les autres jeunes touchés par un handicap et les accompagnateurs.

 

ABO enrichit la différence, humanise au plus fort l’unicité de l’humanité de chaque être. Chaque accompagnateur y apprend à être à l’écoute des mots, des gestes, des petits détails, des attitudes : cela permet de décupler sa capacité à recevoir l’autre, le plus petit d’entre nous. ABO est une intégration en toute simplicité.