Paroisse Montrevel-en-Bresse

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Du 18 au 25 janvier 2018 nous sommes appelés à prier pour l’unité des chrétiens. Au terme de sa très belle encyclique Ut unum sint, datée du 25 mai 1999, le saint Pape Jean-Paul II écrit :

 

« La puissance de l’Esprit de Dieu fait croître et édifie l’Eglise au long des siècles. Tournant son regard vers le nouveau millénaire, l’Eglise demande à l’Esprit la grâce d’affermir son unité et de la faire progresser vers la pleine communion avec les autres chrétiens.

 

Comment y parvenir? En premier lieu, par la prière. La prière devrait toujours reprendre en elle l’inquiétude qui traduit une aspiration vers l’unité et qui est donc une des formes nécessaires de l’amour que nous portons au Christ et au Père riche en miséricorde. La prière doit avoir la première place dans le cheminement que nous entreprenons avec les autres chrétiens vers le nouveau millénaire.

 

Comment y parvenir? Par l’action de grâce, parce que nous ne nous présentons pas les mains vides à ce rendez-vous: ‘L’Esprit vient au secours de notre faiblesse ; … lui-même intervient pour nous par des cris inexprimables’ (Rm 8, 26) pour nous disposer à demander à Dieu ce dont nous avons besoin.

 

Comment y parvenir? Par l’espérance en l’Esprit qui sait éloigner de nous les spectres du passé et les souvenirs douloureux de la séparation ; il sait nous accorder lucidité, force et courage pour entreprendre les démarches nécessaires, en sorte que notre engagement soit toujours plus authentique.

 

Et si nous devions nous demander si tout cela est possible, la réponse serait toujours: oui. La réponse même qu’entendit Marie de Nazareth : parce que rien n’est impossible à Dieu.

 

Les paroles par lesquelles saint Cyprien commente le Notre Père, la prière de tous les chrétiens, me reviennent à l’esprit : ‘Dieu ne reçoit pas le sacrifice de l’homme qui vit dans la dissension. Il ordonne que l’on s’éloigne de l’autel pour se réconcilier d’abord avec son frère, afin que Dieu puisse agréer des prières présentées dans la paix. Le plus grand sacrifice que l’on puisse offrir à Dieu, c’est notre paix, c’est la concorde fraternelle, c’est le peuple rassemblé par cette unité qui existe entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit’. » (n° 102)

 

Alors prions et oeuvrons pour l’unité des chrétiens.

 

 

 

Prière du Christ pour l’unité de ses disciples

Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue ; glorifie-le, ton Fils, pour qu’il te glorifie et que, par le pouvoir qu’il a reçu de toi sur toute chair, il accorde la Vie à tous ceux que tu lui donnes. Or la Vie, c’est de te connaître, toi le seul véritable Dieu, et moi, le Christ que tu envoies…
Je n’intercède pas uniquement pour eux qui sont présents mais aussi pour tous ceux qui, par eux, seront conduits à croire en moi, afin que tous soient un. Père, comme tu es en moi et moi en toi, qu’ils soient en nous également pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
La gloire que tu m’as donnée, je la leur donne, pour qu’ils soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi, afin qu’ils soient parfaits dans l’unité et que le monde croie que c’est toi qui m’envoies, que tu les as aimés comme tu m’as aimé. »

(Jean, 17, 1-3, 20-23)

 

Prière du Père Couturier

Seigneur Jésus, qui à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme toi en ton Père et ton Père en toi, fais nous ressentir douloureusement l’infidélité de notre désunion.
Donne nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance et même d’hostilité mutuelle.
Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi afin que de nos âmes et de nos lèvres monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
En toi qui es la charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité.
Amen